Israël: Rassemblement pour le 13e anniversaire de l'assassinat de Rabin

Actualisé

IsraëlRassemblement pour le 13e anniversaire de l'assassinat de Rabin

Des dizaines de milliers d'Israéliens se sont rassemblés samedi soir à Tel-Aviv pour marquer le 13e anniversaire de l'assassinat du premier ministre Yitzhak Rabin, tué par un extrémiste juif.

Cette commémoration s'est tenue comme chaque année sur la place Rabin dans le centre de Tel-Aviv à l'endroit même où le premier ministre a été assassiné à la fin d'un rassemblement organisé «pour la paix, contre la violence».

Sur le devant de la scène, une énorme banderole reprenait ce slogan. Des participants ont également brandi des pancartes où l'on pouvait lire «nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas».

«Tu nous manques»

A trois mois des législatives anticipées, la cheffe de la Kadima le parti centriste au pouvoir, et ministre des affaires étrangères Tzipi Livni, qui était à l'époque membre du Likoud, le parti de droite, grand rival du parti travailliste de Yitzhak Rabin, a proclamé: «Je n'avais pas voté pour Rabin, mais c'était aussi mon premier ministre ainsi que de tous ceux qui ne sont pas venus aujourd'hui sur cette place».

Le président Shimon Peres, qui avait participé au rassemblement à l'issue duquel Yitzak Rabin a été assassiné, a pour sa part affirmé: «Yitzhak tu nous manques, tu manques au pays, tu manques à chacun d'entre nous, mais la voie que tu a tracée n'est pas perdue».

Rabin s'était vu décerner le prix Nobel de la Paix en 1994, conjointement avec M. Peres, alors ministre des affaires étrangères, et le dirigeant palestinien Yasser Arafat, après la signature des accords d'Oslo en 1993.

Son meurtrier, Yigal Amir, condamné à la prison à vie, a revendiqué son crime au cours de son procès affirmant avoir tué pour empêcher un retrait israélien des territoires palestiniens occupés et «stopper» le processus de paix. Il n'a jamais exprimé de regrets.

(ats)

Ton opinion