Canada – Rationnement du carburant dans l’Ouest canadien inondé
Publié

CanadaRationnement du carburant dans l’Ouest canadien inondé

Les habitants de la Colombie-Britannique dans l’ouest du Canada ont également été invités à limiter «leurs déplacements en véhicule en ce moment».

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le sud-ouest de la Colombie-Britannique dimanche et lundi ont provoqué des glissements de terrain et des inondations.

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le sud-ouest de la Colombie-Britannique dimanche et lundi ont provoqué des glissements de terrain et des inondations.

Getty Images via AFP

L’ouest du Canada, touché par d’importantes inondations ces derniers jours, a annoncé vendredi restreindre l’accès au carburant pour les particuliers des régions sinistrées en raison des difficultés d’approvisionnement.

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le sud-ouest de la Colombie-Britannique dimanche et lundi ont provoqué des glissements de terrain et des inondations, qui ont détruit routes et infrastructures. L’oléoduc Trans Mountain a notamment été temporairement fermé. «Nous demandons aux personnes de limiter leur consommation de carburant et leurs déplacements en véhicule en ce moment», a déclaré Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique de la province lors d’une conférence de presse.

Les particuliers ne pourront plus acheter que 30 litres de carburant lors d’un passage à la pompe. Des mesures qui vont permettre de maintenir «le trafic commercial, de stabiliser les chaînes d’approvisionnement» et aux évacués de rentrer chez eux, ont précisé les autorités. Par ailleurs, «nous demandons aux personnes de ne pas voyager dans des zones gravement touchées -- pour leur propre sécurité mais aussi pour s’assurer que le carburant dont nous disposons va vers les services dont les gens ont besoin».

L’armée mobilisée

Les autorités ont précisé que quatre personnes manquaient toujours à l’appel vendredi dans la région de Pemberton, là où le corps d’une femme a été retrouvé plus tôt cette semaine par les secours. Les recherches se poursuivent. L’armée, mobilisée depuis mercredi, est à pied d’œuvre dans plusieurs zones de la province pour aider à déblayer les routes ainsi que pour construire une nouvelle digue à Abbotsford, ville en partie noyée par les flots et qui craint les pluies annoncées la semaine prochaine.

Quelque 60 soldats sont arrivés jeudi dans la ville. «Presque toutes les bases militaires du pays sont en état d’alerte et prêtes à déployer des équipes au besoin», a déclaré vendredi à l’AFP Pamela Hogan, porte-parole du ministère de la Défense nationale. «Les membres des Forces armées canadiennes aideront les ingénieurs civils dans la construction de la digue», a-t-elle fait savoir.

Des pluies importantes sont encore attendues dans le secteur la semaine prochaine. En quelques mois, cette région de la côte pacifique canadienne a subi des catastrophes naturelles à répétition: un épisode de chaleur très intense fin juin, conséquence du réchauffement climatique d’après les experts, suivi par d’importants incendies.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires