Zurich – Rattrapé par la justice pour un meurtre commis il y a vingt-quatre ans
Actualisé

ZurichRattrapé par la justice pour un meurtre commis il y a vingt-quatre ans

L’accusé est âgé aujourd’hui de 78 ans. Il aurait assassiné une femme de 86 ans en 1997 à Küsnacht. Le tribunal l’a reconnu coupable et l’a condamné à 13 ans de prison.

Le suspect avait été arrêté en 2017 sur l’île espagnole de Tenerife.

Le suspect avait été arrêté en 2017 sur l’île espagnole de Tenerife.

Guardia Civil

Le Tribunal de district de Meilen s’est occupé lundi 15 novembre d’une affaire qui remonte à plusieurs années. Le 5 juillet 1997, la police avait découvert le cadavre d’une femme de 86 ans dans sa villa de Küsnacht, à Zurich. Cette veuve était allongée dans la buanderie, les bras attachés derrière le dos, et avait été violemment frappée. Selon l’acte d’accusation, l’octogénaire est morte des suites des coups reçus et des tortures qu’elle a également subies. Son agonie aurait duré entre une et deux heures.

Confondu par son ADN

L’auteur présumé de ce crime est un Italien âgé aujourd’hui de 78 ans. Il a été confondu par les traces ADN identiques à celles d’un braquage perpétré dans une bijouterie de Thoune en 2016. Là aussi, le Transalpin s’était montré extrêmement brutal. Il s’en était pris à un couple et à leur fille. Il leur avait dérobé pour 100’000 francs de bijoux. Il avait également forcé la fille mineure à lui faire une fellation. Le suspect, arrêté en 2017 sur l’île espagnole de Tenerife, a ensuite été extradé vers la Suisse.

Au président du tribunal, l’accusé a nié avoir brutalement assassiné la femme. Cependant, il n’a pas nié avoir été dans la villa de la millionnaire. Il avait eu des relations sexuelles avec la femme, alors âgée de 86 ans, pendant environ neuf mois. «Je lui rendais régulièrement visite, une ou deux fois par mois et, j’ai reçu un total d’environ 300’000 francs ainsi qu’une BMW.» Par conséquent, a-t-il déclaré, il n’est pas surprenant que ses traces ADN aient été trouvées dans la villa. Le procureur a qualifié cette version de «scandaleuse et absurde». Il a ajouté que le prévenu est un «sadique pervers.»

Lourde peine de prison

Devant la cour, il a dû répondre de meurtre, un délit dont le délai de prescription est de trente ans. Toutes les autres infractions sont prescrites après quinze ans et ne seront pas prises en compte. Le Ministère public a requis une peine de prison de 11 ans qui viendront s’ajouter aux 7 ans prononcés par le Tribunal de Thoune pour le vol.

Le verdict est tombé mardi, le tribunal l'a condamné à une peine de 13 ans de prison pour meurtre. Cette peine vient s’ajouter aux 7 ans prononcés pour le vol violent commis à Thoune.

(sho/jbm)

Ton opinion