Valais - Rave party illégale écourtée en douceur
Publié

ValaisRave party illégale écourtée en douceur

Le président de la commune d’Arbaz a renoncé à faire intervenir les forces de l’ordre et a préféré fixer un ultimatum aux participants. Qui l’ont respecté.

Capture d’écran RTS – «19h30»

Un alpage situé sur les hauteurs d’Arbaz (VS) a été envahi samedi soir par des centaines de fêtards, qui pensaient rester là quatre jours, rapporte la RTS. Alerté par le passage inhabituel de nombreux véhicules, le président de la commune a découvert une manifestation illégale mais semble-t-il payante et un tant soit peu organisée, avec des stands de boissons et de nourriture, ainsi que des personnes chargées de faire la circulation et de gérer le stationnement du public, relate de son côté le site du «Nouvelliste».
Tout ça, bien sûr, sur fond de musique diffusée à plein volume.

Face à la situation, l’élu a choisi de mettre fin en douceur à cette rave party: il a fixé un ultimatum aux danseurs pour quitter les lieux. Ceux-ci avaient jusqu’à dimanche 18h pour évacuer le site. Selon le quotidien valaisan, les fêtards se sont pliés à cette injonction. Restera aux autorités ainsi qu’au propriétaire du terrain à évaluer si des dégâts ont été commis.

(jfz)

Ton opinion