Razzia romande aux Swiss Live Talents

Publié

FribourgRazzia romande aux Swiss Live Talents

Six groupes ou artistes romands ont remporté quasi tous les prix de la cérémonie, remis à Fri-Son à Fribourg.

par
Fabien Eckert
1 / 3
La Genevoise La Colère, la Neuchâteloise Giulia Dabalà et la Genevoise Évita Koné, à l’issue de la cérémonie. 

La Genevoise La Colère, la Neuchâteloise Giulia Dabalà et la Genevoise Évita Koné, à l’issue de la cérémonie. 

J. Carlucci/Swiss Live Talents
J. Carlucci/Swiss Live Talents
Le groupe fribourgeois de rock Dirty Sound Magnet avec son trophée. 

Le groupe fribourgeois de rock Dirty Sound Magnet avec son trophée. 

J. Carlucci/Swiss Live Talents

Les Romands étaient à la fête aux Swiss Live Talents, qui ont été décernés à Fri-Son à Fribourg samedi 19 novembre 2022. Sur les sept catégories, six ont été remportées par des artistes provenant de notre côté de La Sarine. C’est un jury international, composé de représentants de professionnels de la musique, qui a eu la lourde de tâche de départager les 39 nominés.

Dirty Sounnd Magnet, de Fribourg, a été le premier Romand à recevoir son prix. «On est très content, même s’il y avait de la tension d’être en compétition avec d’autres excellents groupes», a soufflé en coulisses le chanteur du combo lauréat de la catégorie rock. Il a ajouté que ce prix venait couronner un travail de longue haleine: «On a donné notre 500e concert, il n’y a pas longtemps. Ça fait 17 ans qu’on joue ensemble. Ce trophée représente tout ça». Ensuite, la Genevoise La Colère a été honorée pour son electro. Elle était émue à sa descente de scène: «Oui, j’ai les larmes aux yeux. Ce Swiss Live Talents me donne de la confiance et confère du respect. Il ira sur ma cheminée, à côté de mon prix du m4music». Pour Évita Koné, en revanche, c’était son premier trophée. «C’est irréel. Ce soir, alors que je venais de donner un showcase, on me rappelle sur scène quelques minutes plus tard pour me remettre ce prix. Je n’étais pas encore redescendue de mon live. Je n’ai pas les mots. C’est quand même un comble pour une rappeuse qui a l’habitude de jouer avec», a confié la Genevoise, distinguée dans la catégorie urban. Dernière lauréate romande à recevoir son porte-voix doré: la Neuchâteloise Giulia Dabalà en tant que Best Emerging Talent. «Quelle surprise. Se lancer dans une carrière musicale pour une femme de 24 ans, c’est comme se lancer dans le vide, a-t-elle imagé. Ce soir, c’est un petit pas qui me permettra d’atteindre mes objectifs. Ça fait du bien, ça signifie que je ne fais pas trop mal les choses!»

À noter qu’Émilie Zoé, en concert à Besançon (F), ainsi que le combo genevois Barrio Colette n’étaient pas à Fribourg pour recevoir leur award en mains propres. Ils leur seront remis ultérieurement.

Palmarès des Swiss Live Talents 2022

Ton opinion

4 commentaires