06.11.2020 à 06:46

BelgiqueRecherché, un fétichiste des pieds se rend à la police

L’homme sévissait depuis 2006. Il n’a jamais usé de violence envers ses victimes, la plupart du temps des étudiantes, à qui il demandait de se déchausser.

KEYSTONE/Image prétexte

Un détraqué, qui s’en prenait à des étudiantes depuis plusieurs années et faisait l’objet d’un avis de recherche diffusé par une télévision flamande, s’est présenté volontairement à la police de Gand, a indiqué jeudi une porte-parole du Parquet de cette ville du nord-est de la Belgique. Ce Français de 47 ans, originaire de la région de Lille, a reconnu les faits et a affirmé vouloir être soigné pour cette forme d’addiction sexuelle, la podophilie, selon un communiqué.

L’homme fait l’objet de 19 plaintes au total, déposées dès 2006. Le «fétichiste des pieds», comme l’a surnommé la presse belge, suivait des étudiantes jusqu’à leur logement et leur demandait de se déchausser, selon l’agence Belga.

Il n’a jamais usé de violence envers ses victimes, a précisé la porte-parole du Parquet. Après son audition par des policiers, il a été remis en liberté, à la condition expresse de suivre un traitement et d’en apporter la preuve. Il a également été frappé d’une interdiction de se rendre en Belgique, sauf pour les nécessités de l’enquête, selon la même source.

Repéré après un avis de recherche télévisé

Le Français n’avait jamais été identifié, mais l’avis de recherche diffusé dans un programme de la chaîne VTM, fin septembre, avait permis de recevoir une information en provenance de France, selon l’agence Belga. Le 15 octobre, il avait également été filmé par des caméras de surveillance, alors qu’il avait enlevé brièvement son masque au moment où il s’introduisait dans un immeuble dans le sillage d’une étudiante, selon la même source.

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
163 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Tik

07.11.2020 à 09:09

qui est fétichiste des pieds ? love it?

Godillot-Fiction

07.11.2020 à 07:35

C'est l'histoire d'une paire de chaussures amoureuses. Elles habitaient dans une belle boîte en carton et elles espéraient bien que cela durerait pour toujours. Mais un jour une vendeuse les sortit de leur boîte afin de les essayer à une dame ; la dame les acheta et partit avec les chaussures neuves aux pieds. Les deux chaussures Espa et Drille marchèrent toute la journée sans se voir. Pour attirer l'attention, Espa fit un petit écart vers Drille à chaque pas. Alors la dame trébucha et, se croyant malade, alla chez le médecin. Celui-ci l'a prévenu qu'elle risquait l'amputation des pieds. Cette fois, c'est Drille qui fit un pas vers Espa et la dame continua de tomber. Elle retourna chez le médecin mais elle finit par comprendre que les chaussures étaient amoureuses, elle dit à sa femme de ménage de les ranger. La femme de ménage les vola, les portât et tomba à son tour. Elle les donna à sa nièce boiteuse. Comme elle ne marchait pas beaucoup, Espa et Drille vécurent enfin heureuses.

Lucien

06.11.2020 à 10:33

Je préfère les souliers que le rire forcer de l’animatrice de c’est ma question