Actualisé 29.08.2011 à 17:09

VendangesRécolte précoce en Valais, les autres suivront

Bien que la date officielle de l'ouverture des vendanges en Suisse romande devraient tomber à la mi-septembre, on a commencé la récolte un peu partout.

En Valais, le roi de l'automne a commencé à être récolté vendredi dernier, dans son costume pinot noir notamment, a indiqué lundi à l'ats Jean-Pierre Roduit, chef de l'Office cantonal de la viticulture. Certains pinots ont une teneur en sucre qui dépasse les 100 degrés Oechslé, a-t-il ajouté, confirmant ses propos au «Matin dimanche».

«La date officielle de la vendange ne sera fixée que ce mercredi, autour du 10 - 15 septembre, mais certains vignerons ont dû commencer la récolte pour les cépages les plus précoces», a précisé M. Roduit. D'autres propriétaires - 22'000 en Valais! - vont se mettre ces jours-ci à récolter les raisins mûrissant aussi plus rapidement (chardonnay, muscat...).

Par rapport à 2010, la cueillette du raisin a deux semaines et demi d'avance dans le canton. L'état du vignoble est excellent, aucune maladie n'est venue perturber le développement des grappes, la grêle n'a touché aucune parcelle, se réjouit encore le responsable de l'Office.

Vaud: un millésime qui se présente bien

Dans la région lémanique, la danse des sécateurs devrait également débuter dans une quinzaine de jours. Dans le canton de Vaud, le raisin est pour le moment sain et le millésime 2011 se présente bien. Les degrés Oechslé sont hauts, l'acidité plutôt basse, a déclaré Denis Jotterand, oenologue à l'Etat de Vaud.

La récolte sera plus riche qu'en 2010 et similaire à 2009, année chaude qui fut également un millésime précoce. Des parcelles bien exposées pourront certainement être vendangées plus tôt, par exemple pour le pinot, là aussi.

La difficulté éventuelle que pourraient rencontrer les vignerons serait une météo pluvieuse qui amènerait de la pourriture jusqu'aux et pendant les vendanges, a remarqué M. Jotterand.

A Genève, les vignerons ont déjà commencé de récolter le raisin destiné au mousseux la semaine passée. La situation est saine, a dit le président de l'interprofession des vignerons et des vins de Genève, Daniel Sulliger. Les orages tant redoutés vendredi soir n'ont finalement pas été aussi violents qu'annoncé sur la région genevoise et n'ont fait aucun dégât dans les vignes.

Optimisme à Neuchâtel

Dans le canton de Neuchâtel, les vendanges devraient débuter autour du 12 septembre. La récolte aura donc plus d'une dizaine de jours d'avance par rapport à la norme des années 90. Une situation qui devient de plus en plus fréquente avec le changement climatique.

Yves Dothaux, responsable du laboratoire d'analyses de la station viticole cantonale à Auvernier (NE), se montre optimiste sur la qualité de la cuvée. «Il n'y a pas de foyers de pourriture et la maturation se fait dans de bonnes conditions». Des constats qui s'appliquent aussi pour le vignoble du lac de Bienne.

«Avec les années chaudes comme 2003, 2009 et maintenant 2011, on a des maturités avancées au niveau du sucre». Dans le même temps, le cycle végétatif continue et risque d'avoir une incidence négative sur le goût du vin. Les vendanges peuvent donc être étalées. La récolte pour les mousseux doit débuter cette semaine.

Dans les cantons alémaniques et au Tessin, la récolte ne devrait pas commencer, comme à l'ouest de la Suisse, avant la mi-septembre

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!