Actualisé 25.07.2019 à 05:48

MigrolinoReconnaissance faciale pour entrer dans le shop

La succursale de Migros envisage d'ouvrir des commerces sans personnel. Mais pour ce faire, l'entreprise doit réfléchir à des solutions pour prévenir la consommation d'alcool chez les mineurs.

de
doz/dri
La succursale envisage de développer une filiale sans personnel ouvert 24/24.

La succursale envisage de développer une filiale sans personnel ouvert 24/24.

Keystone

Migrolino envisage de développer une filiale de magasins sans personnel et ouverts 24h/24. Mais pour assurer un service continu sans employé de caisse, la succursale de Migros doit également réfléchir à des solutions de contrôle pour empêcher les mineurs d'avoir accès à du tabac ou de l'alcool.

L'idée consiste donc à réglementer l'accès à ces supérettes en fonction de l'âge, comme en boite de nuit. Pour ce faire, Markus Laenzlinger, le patron de Migrolino, évoque un potentiel système de reconnaissance faciale, dont les détails de la mise en oeuvre technique sont encore un peu flous, comme le relaye le groupe alémanique Media.ch

Protection de la vie privée

Une autre option consisterait à créer une application mobile, qui permettrait aux clients d'entrer dans le magasin après avoir fait scanner son smartphone. Concurrente direct de Migrolino, l'entreprise Valora dispose déjà d'un système similaire dans son enseigne à la gare de Zurich (voir vidéo ci-dessous). Celle-ci réfléchit également à intégrer un procédé de reconnaissance faciale.

Premier magasin sans personnel de Suisse

A la gare de Zurich se trouve le premier commerce sans employé.

Mais la démarche pose néanmoins des questions quant à la protection des données ainsi qu'au respect de la vie privée. En effet, un visage ne devrait pouvoir être enregistré qu'avec le consentement de la personne. Avant d'équiper ses commerces, Valora prévoit donc de tester d'abord la technologie sur les distributeurs automatiques de cafés et de cigarettes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!