Neuchâtel: Record de fréquentation égalé à Festi'neuch

Publié

NeuchâtelRecord de fréquentation égalé à Festi'neuch

Festi'neuch a pris fin le dimanche 17 juin 2018. Le bilan des quatre jours de shows sur les Jeunes-Rives est radieux, en dépit d'un léger déficit.

par
J.Delafontaine/F.Eckert
1 / 156
Festi'neuch - Dimanche 17  juin 2018La compagnie créole, Chapiteau

Festi'neuch - Dimanche 17 juin 2018La compagnie créole, Chapiteau

Festi'neuch - Dimanche 17  juin 2018

Festi'neuch - Dimanche 17 juin 2018

Festi'neuch - Dimanche 17  juin 2018La compagnie créole, Chapiteau

Festi'neuch - Dimanche 17 juin 2018La compagnie créole, Chapiteau

L'événement a égalé son record de 2016 avec 45'000 spectateurs. De quoi être aux anges pour les organisateurs à l'heure du bilan. Pourtant, malgré cette magnifique fréquentation, Festi'neuch ne boucle pas dans les chiffres noirs. «On a attiré un très grand nombre d'enfants cette année, 2000 rien que pour la soirée avec Bigflo & Oli. Ce public familial consomme moins au bar», explique Antonin Rousseau, directeur. Autre facteur: le festival a subi une légère baisse du sponsoring, qui compte pour environ 25% dans le budget de 3,8 millions. Mais il n'y a pas le feu à la maison, rassure le boss.

Le bilan artistique, quant à lui, est sans aucun nuage. Antonin rappelle que le festival fait tout pour mettre ses groupes «dans de bonnes conditions» avant leur concert: «Il y a des tournois de ping-pong et de baby-foot qui s'organisent spontanément en backstage et certains artistes profitent du lac pour se détendre et se baigner. Comme Chinese Man et Keny Arkana cette édition.»

Un problème en carton

Cela fait quelques années que le festival prend des mesures pour réduire son empreinte écologique. Lors de cette 18e édition, après avoir déjà fait de gros efforts pour renforcer la mobilité douce et réduire la consommation d'énergie sur le terrain, l'open air a décidé de se passer des pailles en plastique. Il a ainsi devancé Neuchâtel, qui sera la première ville suisse à les interdire, dès janvier 2019. «Cette mesure a été très bien prise par le public, sauf pour les buveurs de mojitos», explique Antonin Rousseau. Le festival a proposé aux stands de cocktails de les servir avec des pailles en carton. Une alternative pas vraiment convaincante, puisqu'elles ont tendance à se désintégrer rapidement au contact du liquide. «On va se pencher sur ce problème», a promis le boss.

Grande édition en préparation

En 2019, du 13 au 16 juin, Festi'neuch ne changera rien à sa recette gagnante. «On se focalise désormais sur 2020. On célébrera nos 20 ans et on veut marquer le coup de manière spectaculaire», a confié Antonin Rousseau. Le festival fêtera-t-il son anniversaire avec davantage de jours, ou invitera-t-il des mégastars? Le Neuchâtelois n'a pas voulu répondre: «Toutes les pistes sont ouvertes!»

Ton opinion