Actualisé 30.01.2014 à 16:45

Genève

Record de natalité et forte immigration en 2013

L'Office genevois de la statistique a publié jeudi les chiffres de la croissance démographique du canton en 2013. Plus de 5000 bébés sont nés l'an dernier, un record. Le nombre d'arrivées est lui aussi important.

La population du canton de Genève a augmenté de 5494 personnes en 2013. Elle a atteint 476'006 résidents à fin décembre, soit une progression de 1,2%. Plus de 5000 bébés sont nés l'an dernier, un record.

Cette croissance est supérieure à celles des années 2011 et 2012, indique l'Office cantonal de la statistique (OCSTAT) jeudi dans un communiqué. Elle est semblable au fort accroissement démographique des années 2008 à 2010 (5400 personnes en moyenne par an).

Forte immigration

Le solde migratoire (différence entre les arrivées et les départs) est particulièrement élevé en 2013, (3729 personnes). Cela s'explique principalement par une forte immigration : 26'997 personnes en provenance de l'extérieur du canton ont été enregistrées.

L'excédent migratoire est exclusivement dû à des personnes de nationalité étrangère. Comme c'est le cas chaque année depuis 1981, un déficit migratoire est constaté pour les Suisses (-1995).

Grand nombre de naissances

Le solde naturel est également élevé (1765 personnes), en raison d'un grand nombre de naissances. Pour la première fois, plus de 5000 bébés sont nés durant l'année (5131).

Le nombre de décès est cependant important lui aussi. L'excédent des naissances sur les décès est plus marqué pour les étrangers (1464) que pour les Suisses (301).

Naturalisations

A fin 2013, le nombre de Suisses s'élève à 281'383 personnes (0,1% en une année). Cette stabilité s'explique principalement par le fait que 1923 étrangers ont acquis la nationalité suisse, compensant ainsi le solde migratoire négatif des Suisses.

La population étrangère a progressé de 2,8% en une année. Elle atteint 194'623 personnes, soit 41% de la population du canton. Les étrangers originaires d'un pays de l'UE à 28 représentent 64% de la population résidente étrangère totale, contre 77% en 1989. Les nationalités les plus représentées sont le Portugal, la France, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!