Actualisé 27.07.2012 à 13:02

Voies ferrées en Inde

Record du monde de «toilettes» en plein air

Les voies ferrées détiennent le peu gratifiant record mondial de plus vastes toilettes à ciel ouvert, a dénoncé un ministre indien. Un projet pour mettre fin aux défécations sauvage est sur les rails.

Selon Jairam Ramesh, l'Inde où 130 millions de foyers sont dépourvus de sanitaires, représente 60% du volume mondial de défécation à l'air libre. «C'est un sujet de grande honte, d'angoisse, de tristesse et en fait, de colère», a lancé le ministre, également en charge du ministère de l'Eau potable et de l'hygiène, cité vendredi dans le quotidien «Times of India».

Le ministre, qui s'exprimait lors d'une réunion jeudi soir à New Delhi, a dévoilé un projet de 1,5 milliard de roupies (22 millions d'euros) pour équiper les villages du pays de 100.000 toilettes écologiques d'ici les deux prochaines années.

Il a aussi proposé un projet de 5 milliards de roupies pour remplacer d'ici aux cinq prochaines années les toilettes traditionnelles de 50.000 trains, afin d'éviter qu'elles ne se déversent sur l'immense réseau ferré.

Les chemins de fer indiens, empruntés chaque jour par quelque 11 millions de passagers, «sont vraiment les plus vastes toilettes à ciel ouvert au monde», a jugé Jairam Ramesh, en précisant que son ministère prendrait en charge la moitié des frais de modernisation.

Selon une étude des Nations unies datant de 2010, 600 millions d'Indiens, soit 55% de l'immense population, n'ont pas de toilettes et l'on compte davantage d'habitants ayant un accès à un téléphone portable qu'à des WC. En février dernier, Jairam Ramesh avait fait le voeu d'éradiquer «la défécation en plein air» d'ici les dix prochaines années. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!