Actualisé

ExportationsRecord pour les vins et spiritueux français

Les vins et spiritueux français ont battu en 2011 leur record historique d'exportations. Ils ont dépassé pour la première fois les 10 milliards d'euros, grâce principalement aux ventes de bordeaux, cognac et champagne.

L'excédent dégagé par le secteur (8,6 milliards d'euros, 9% sur un an), est le deuxième plus important de la balance commerciale de la France, derrière l'aéronautique (17,7 milliards, -2%) et devant les parfums et cosmétiques (8,3 milliards, 2%), a souligné mardi la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS).

«Nous avons fait une bonne année grâce à une bonne demande et des stocks plutôt bas» chez les revendeurs, a précisé le président de la FEVS, Louis Fabrice Latour, lors d'une conférence de presse. Toutes les régions du monde sont en croissance y compris l'Europe, même si la hausse y est moindre.

«Le secteur a plutôt bien encaissé le retour à une situation de crise» économique, a jugé M. Latour. Le début de 2012 ayant été «normal» en terme de commandes, les professionnels tablent sur une stabilité des ventes, autour de 10 milliards d'euros pour l'ensemble de l'année.

«Nous n'avons pas noté le syndrome de 2009 où la filière avait décroché dès le début de l'année», a affirmé M. Latour.

Au record historique de 2011, M. Latour a toutefois apporté un «seul bémol»: la hausse des exportations est due principalement à une augmentation des prix ( 10,5%) et non pas à une progression des volumes ( 2,4%).

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!