Veyrier (GE): Recours et retard pour la zone des Grands Esserts
Actualisé

Veyrier (GE)Recours et retard pour la zone des Grands Esserts

Des riverains défendus par l'ex-maire Thomas Barth attaquent en justice le plan localisé de quartier.

par
jef
La zone où devrait être érigée la barre d'immeubles, longue de 130 mètres, contestée par quatorze riverains.

La zone où devrait être érigée la barre d'immeubles, longue de 130 mètres, contestée par quatorze riverains.

photo: Kein Anbieter/Google

Les grues ne pousseront pas de sitôt aux Grands Esserts. Des riverains ont déposé lundi deux recours à la Cour de justice. Défendus notamment par Me Barth, ex-maire de la commune, ils contestent le plan localisé de quartier (PLQ) validé par le Canton fin avril. Celui-ci concerne 230 logements sur les 1200 planifiés à cet endroit. Confirmant l'information de «Decaprod», l'avocat plaide l'absence d'étude d'impact sur l'environnement. Il accuse l'Etat d'avoir scindé le projet en petits PLQ pour couper à ses obligations. La justice met en général 12 à 18 mois pour trancher, sans compter un appel au Tribunal fédéral. Me Barth veut que l'Etat négocie. «Le passage en force engendre des années de retard.» Le Conseil d'Etat se limite à indiquer que le dépôt des autorisations de construire «est prévu pour 2017».

Ton opinion