Actualisé 26.06.2008 à 12:26

Recrosio au festival de la Cité

L'humoriste a la trouille. Il va se produire au Festival de la Cité devant un public pas forcément client de ses gags.

«C'est sûr que c'est un pari dingue, témoigne Frédéric Recrosio. Mais, en même temps, ce qui paraît fou un jour ne l'est plus forcément le lendemain.» Après six mois de tournée à guichets fermés, le Valaisan se prépare donc à relever un défi de taille.

Mardi 8 juillet, lors de la prochaine édition du Festival de la Cité, il va se produire sur la scène du Château, devant une place en mesure d'accueillir 4000 personnes. «C'est vrai que le lieu est impressionnant, poursuit-il. Voilà des jours que j'y pense, je sais que plein de gens vont venir par simple curiosité. Un public qui ne me connaît pas. Ce sera à moi de capter leur attention, et surtout de la garder.»

Pour autant, cette montée d'adrénaline est à la fois un moteur et une immense motivation: «J'ai horriblement peur, mais cette excitation fait que l'on se sent vivant.» Toujours est-il que, succès ou bide, Frédéric Recrosio n'aura pas trop le temps de gamberger. Le lendemain, il partira à Avignon et entamera ainsi la seconde partie de sa tournée. «Comment je vis ma notoriété? Je suis comme un marathonien, dit-il encore. On ne lui demande pas de sourire pendant sa course! Mais je vais bien et reste serein, c'est juste une question de disposition d'esprit.» Et comme son humour idiot plaît, c'est lui qui le dit, tout roule.

Didier Tischler

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!