Genève: Recrues à poil pour la police genevoise
Actualisé

GenèveRecrues à poil pour la police genevoise

Deux bergers allemands âgés de trois mois, Iron et Norkiss, sont venus grossir les rangs en mars de la brigade des chiens de la gendarmerie genevoise.

par
Julien Culet

La gendarmerie du bout du lac a accueilli en mars deux nouvelles recrues. Iron et Norkiss, deux bergers allemands âgés de 3 mois, ont rejoint les rangs de la brigade des chiens. Issus respectivement d'élevages de Thurgovie et d'Alsace, les aspirants «ont été sélectionnés pour leurs réflexes et leur réactivité au contact des humains», indique la police genevoise. Actuellement, les forces de l'ordre comptent 17 chiens en service pour 19 «conducteurs» et deux chefs techniques.

Les canidés doivent dans un premier temps s'adapter à leurs nouvelles familles. Ils seront ensuite formés. «Ils commenceront les interventions après le passage de leur examen, à l'âge de 18 mois, explique la police. Avant, ils ne font qu'accompagner de temps en temps leur maître pour s'habituer à la brigade, mais pas dans leurs interventions.» Puis, entre 18 et 24 mois, les chiens ainsi que leurs conducteurs se spécialiseront dans la détection d'explosifs ou de stupéfiants, en fonction des besoins.

Ton opinion