Football: Recruté grâce à… de la monnaie virtuelle
Publié

FootballRecruté grâce à… de la monnaie virtuelle

L’attaquant espagnol David Barral, nouveau venu au DUX Internacional de Madrid, est devenu le premier joueur à être transféré contre de la cryptomonnaie.

par
Sport-Center
David Barral est entré dans l’histoire du football moderne.

David Barral est entré dans l’histoire du football moderne.

Twitter DUX Internacional de Madrid

La cryptomonnaie est en vogue dans le football. Ces derniers mois, plusieurs clubs d’envergure ont annoncé la création de leur propre monnaie virtuelle, comme la Juventus, le PSG, le FC Barcelone et le Borussia Dortmund.

Ce vendredi, un nouveau cap a été franchi avec la réalisation du premier transfert de joueur par ce biais. Cette fois, ce n’est pas un grand d’Europe qui a joué les pionniers, mais le modeste DUX Internacional de Madrid, pensionnaire de D3 espagnole.

Ce club de la banlieue de la capitale espagnole a recruté David Barral, un attaquant de 37 ans passé notamment par la réserve du Real Madrid, Gijón, Levante, Grenade et qui totalise plus de 220 matches de Liga.

Il ne s’agit pas d’un transfert à proprement parler puisque Barral était libre de tout contrat. Reste que les deux parties se sont probablement accordées sur une prime à la signature, ce qui fait de l’Espagnol le tout premier joueur à s’engager dans une équipe contre de la cryptomonnaie.

Le DUX Internacional de Madrid s’offre ainsi un intelligent coup de communication et, par la même occasion, met en valeur son nouveau sponsor, Criptan, une plateforme d’achat et de revente de cryptomonnaie.

Au-delà de l’aspect marketing, cette opération historique illustre la nouvelle stratégie du club, racheté il y a six mois et demi par la structure de esport GUX Gaming (dont le gardien du Real Madrid Thibaut Courtois fait partie des actionnaires), qui se veut innovant dans la synergie entre le esport et le football.

Ton opinion

4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

dededede

17.01.2021, 15:54

Tiens 100 balles ...ben oui c'est virtuel !

Lignon 8

17.01.2021, 15:31

C'est l'heure d1 verre du vin rouge

Circo Loco

17.01.2021, 15:26

Journalisme sans éthique n’est que ruine de l’âme. La crypto, ce n’est que de l’argent de la mafia, de la pire spéculation. C’est bien la peine de nous pondre des Panama Papers. Les crypto bouffent 0,75% de la consommation électrique dans les pays : un autre scandale, qui justifierait leur interdiction. Circo L😷C🤔