Recycler les morts, une bonne affaire

Actualisé

Recycler les morts, une bonne affaire

Selon The Age (Melbourne), les autorités médicales tentaient de contacter 46 patients.

Ils se sont vu administrer des éléments illégalement prélevés sur des cadavres aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, «recycler les humains morts» est un commerce florissant, qui se chiffre en milliards de dollars. Des gels anti-rides faits à partir de peau, des valves cardiaques, ses veines, ses tendons ou les cornées sont commercialiés.

Ton opinion