Actualisé 01.03.2009 à 16:49

ItalieRéductions d'impôt pour les délateurs

Le maire d'une commune de Calabre (sud de l'Italie) où sévit la mafia a promis des réductions d'impôts aux entreprises qui dénonceraient les tentatives d'extorsions dont elles feraient l'objet.

Il a fait cette annonce au cours d'une manifestation organisée par un collectif d'associations anti-mafia.

La municipalité de Crotone «a décidé d'adopter une règlementation permettant d'accorder des déductions fiscales aux commerçants et aux entrepreneurs victimes d'une tentative d'extorsion de fonds, et qui la dénonceraient à l'autorité judiciaire», a expliqué le maire Beppino Vallone.

Il a aussi indiqué que la municipalité entendait se porter partie civile lors des procès concernant des extorsions de fonds au dépens d'un citoyen de Crotone.

Il a fait cette annonce au cours d'une manifestation organisée à Crotone par un collectif d'associations anti-mafia à laquelle s'étaient joint des parlementaires de la région ainsi que l'évêque de la ville Domenico Graziani.

Le racket (9 milliards d'euros) et l'usure (12,6 milliards d'euros) constituent d'importantes sources de revenu pour les organisations mafieuses italiennes parmi lesquelles la Ndrangheta, la mafia calabraise. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!