Actualisé 16.03.2014 à 07:42

Ukraine

Référendum en Crimée: les bureaux de vote ont ouvert

Un million et demi d'électeurs de la péninsule ukrainienne de Crimée ont commencé à voter dimanche matin.

Ils doivent s'exprimer sur leur rattachement à la Russie lors d'un scrutin dénoncé par le monde entier mais soutenu par Moscou. Le résultat de ce référendum semble écrit d'avance.

Alors que des troupes russes et des milices pro-russes sont déployées en Crimée, les habitants de cette région du sud de l'Ukraine sont invités à choisir entre l'intégration à la Fédération de Russie ou une plus large autonomie au sein de l'Ukraine.

«tout le monde va voter pour la Russie»

«Tout le monde va voter pour la Russie», a déclaré un septuagénaire dans un bureau de vote de Bakhtchissaraï, la principale ville de la communauté tatare. Le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov a appelé au boycott du vote. «Nous avons attendu ce moment depuis des années», a indiqué ce septuagénaire à l'AFP, avant de lever les bras en signe de victoire après avoir déposé son bulletin dans l'urne.

Deux questions sont proposées aux électeurs, au nombre de 1,5 million: «êtes-vous pour la réunification de la Crimée avec la Russie dans le cadre de la Fédération de Russie ?» ou «êtes-vous favorable au rétablissement de la Constitution de 1992 et au statut de la Crimée en tant que partie intégrante de l'Ukraine ?»

Les autorités pro-russes ont annoncé la présence de nombreux observateurs étrangers, mais l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), présidée actuellement par la Suisse, n'a pas envoyé les siens, faute d'invitation d'un pays membre.

«Prétendu référendum»

Un appel au boycott du scrutin a été lancé dans la nuit de samedi à dimanche par Olexandre Tourtchinov. Ce dernier a dénoncé dans un communiqué un «prétendu référendum que le pseudo-pouvoir fantoche de la Crimée organise sous le contrôle des troupes russes». M. Tourtchinov a affirmé que ses résultats «ne refléteraient pas les vrais sentiments de la population» en Crimée.

«Le Kremlin en avait besoin pour faire entrer officiellement ses forces armées sur nos terres et commencer une guerre qui ruinera les vies humaines et les perspectives économiques de la Crimée», a-t-il ajouté. (ats)

Résultat officiel lundi ou mardi

Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 locales en Crimée (07h00 en Suisse) et fermeront à 20h00 locales (19h00 en Suisse).

Des résultats provisoires sont attendus dans la soirée et le décompte final devrait être annoncé lundi ou mardi.

Des journalistes de l'AFP ont vu les premiers électeurs entrer dans des bureaux de vote à Simféropol, la capitale de la région. Ils ont aussi aperçu une vingtaine de personnes s'apprêtant à voter à Bakhtchissaraï, la principale ville de la communauté musulmane tatare de la Crimée, dont les leaders avaient appelé au boycott du scrutin.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!