Education à Genève – Réforme du Cycle: à la peine, la droite fustige l’exécutif
Publié

Education à GenèveRéforme du Cycle: à la peine, la droite fustige l’exécutif

Les partis de droite, qui rencontrent des difficultés à faire signer le référendum contre l’abolition des sections, jugent que le Conseil d’Etat fait de l’obstruction.

La droite, opposée à la refonte du secondaire I, juge que la crise du Covid l’empêche de récolter des signatures.

La droite, opposée à la refonte du secondaire I, juge que la crise du Covid l’empêche de récolter des signatures.

VQH

Le référendum contre la réforme du Cycle d’orientation, qui accueille les élèves de 12 à 15 ans, est mal embarqué. Alors que les partis de droite, qui contestent la volonté gouvernementale d’abolir les sections en 9e et 10e années, ont jusqu’à mardi pour obtenir 5400 paraphes, ils n’en disposent pour l’heure que de 4000, rapportent «Le Temps» et la «Tribune de Genève». Jeudi, ils ont attaqué le Conseil d’Etat, estimant qu’il leur mettait volontairement des bâtons dans les roues. Le gouvernement a en effet refusé de prolonger les délais de récolte de signatures, malgré la crise sanitaire qui compliquerait cette dernière. Il constate notamment qu’aucun autre canton n’a décidé de modifier ces délais.

(jef)

Ton opinion

5 commentaires