Coronavirus aux États-Unis - Refoulé par 43 hôpitaux, il meurt à 320 km de chez lui
Publié

Coronavirus aux États-UnisRefoulé par 43 hôpitaux, il meurt à 320 km de chez lui

Victime d’une crise cardiaque, un septuagénaire est devenu une victime collatérale de la pandémie. Il a été éconduit par plus de quarante centres médicaux complets.

Ray DeMonia, 74 ans, est mort d’un arrêt cardiaque le 1er septembre dans un hôpital de Meridian (Mississippi). Fin août, l’Américain domicilié en Alabama avait souffert d’une crise cardiaque et sa famille avait fait des pieds et des mains pour qu’il puisse être hospitalisé. Or, en raison de la pandémie, tous les établissements médicaux de la région étaient saturés et il était impossible de trouver un lit pour Ray. Après avoir été refoulé par 43 centres médicaux dans trois États différents, le septuagénaire a finalement été admis à 320 kilomètres de chez lui.

L’homme n’a malheureusement pas survécu. Dans la nécrologie de Ray, sa famille exhorte la population à aller se faire vacciner pour désengorger les hôpitaux. «Il ne souhaiterait à aucune autre famille de vivre ce qu’il a vécu», peut-on lire dans cet hommage. En avril 2020, le septuagénaire avait déjà souffert d’une attaque, et ses proches avaient trouvé sans difficulté un hôpital dans la région qui n’accueillait pas de patients atteints du Covid-19. Ray DeMonia avait fini par se faire vacciner contre le virus, écrit «The Independent».

Situation dramatique

L’Alabama fait partie des États américains faisant face à une sérieuse hausse des hospitalisations dues au coronavirus. Scott Harris, chef du département de la Santé publique de l’État, a indiqué que même si l’augmentation du nombre d’hospitalisations semblait s’être «stabilisée», il y a «toujours plus de patients qui ont besoin de soins intensifs que de lits disponibles». «Je ne peux pas prédire ce qui va se passer demain, mais nous n’allons certainement pas dans la bonne direction. Nous ne jetons pas l’éponge, mais la situation est grave et désastreuse», a estimé pour sa part Danne Howard, directrice adjointe de l’Association des hôpitaux de l’Alabama.

Selon les dernières données, seulement 40% des citoyens de l’État sont totalement vaccinés contre le Covid-19. L’Alabama présente le quatrième taux de vaccination le plus bas du pays.

(joc)

Ton opinion