Actualisé 05.04.2006 à 20:55

Règlement de compte dans le «milieu» marseillais

Trois hommes ont été tués par balle mardi soir dans une brasserie de Marseille.

Cette fusillade serait liée à une série de règlements de comptes qui déstabilisent le «milieu» marseillais depuis le début de l'année, selon les enquêteurs. L'attaque s'est produite vers 22h30 lorsque une dizaine d'hommes armés et encagoulés ont fait irruption dans une brasserie située dans l'est de la grande ville portuaire française.

Deux personnes ont trouvé la mort sur place et une autre, grièvement blessée, a succombé à ses blessures à l'hôpital, selon les pompiers et une source judiciaire. Ces trois personnes avaient un casier judiciaire et l'une d'entre elles, Farid Berrahma, était fichée au grand banditisme.

Deux autres personnes également blessées auraient quitté les lieux avant l'arrivée des secours.

Un règlement de compte similaire, lié à la lutte pour le conrôle de la drogue et des machines à sous, s'est déjà produit en début d'année, faisant deux morts.

Deux autres fusillades dans des bars marseillais ont eu lieu dans les années 1970 et demeurent à ce jour non élucidées. L'attaque dans un bar avait notamment fait dix morts le 3 octobre 1978. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!