Coronavirus - Règles perturbées par le vaccin: «J’ai perdu énormément de sang»
Publié

CoronavirusRègles perturbées par le vaccin: «J’ai perdu énormément de sang»

Plusieurs jeunes femmes ont constaté des changements au niveau de leur cycle menstruel après s’être fait injecter le vaccin contre le coronavirus. Des experts expliquent pourquoi.

par
juu/mst/ofu
20min/Celia Nogler

De récents témoignages postés sur les réseaux sociaux laissent supposer que le vaccin contre le coronavirus modifie le cycle menstruel des femmes. Plusieurs internautes rapportent en effet avoir constaté des changements au niveau de leurs règles après avoir reçu leurs injections. Pour l’heure, le phénomène n’a pas été analysé de manière scientifique.

Interrogées par nos confrères de «20 Minuten», trois jeunes femmes résidant en Suisse font part de leurs expériences ce lundi. Sarina, 31 ans, explique avoir reçu sa première dose le 25 mai. «Trois jours après, j’ai eu des saignements alors que je venais d’avoir mes règles une semaine auparavant.» Et d’ajouter: «Avant de me faire vacciner, je n’avais encore jamais eu de saignements entre mes règles.» La jeune femme, qui va malgré tout se faire injecter la deuxième dose à la fin du mois, affirme avoir saigné six jours au total. «Soit presque aussi longtemps que pendant mes règles normales.»

Règles plus abondantes

Eva, 29 ans, a rencontré un autre problème. Elle a eu ses règles deux jours après avoir reçu la deuxième dose. «Au début, je ne me suis pas inquiétée parce que ça coïncidait plus ou moins avec le début de mes règles normales. Sauf que cette fois-ci, les saignements étaient très abondants. D’habitude, un tampon de petite taille suffit. Mais là, tout a débordé.» Selon elle, les quantités de sang étaient désagréables. Pour finir, ses règles n’ont duré que cinq jours. Et par chance, affirme-t-elle, elles n’étaient pas douloureuses.

Nadine, 39 ans, a eu ses règles une semaine après chaque injection. «Au lieu d’avoir mes règles pendant sept jours, comme d’habitude, elles ont cessé après trois. Mais elles étaient beaucoup plus abondantes que normalement».

Pas de quoi s’inquiéter

Selon Daniel Surbek, médecin en gynécologie et obstétrique à l’hôpital universitaire de Berne, le stress physique et psychique causé par le vaccin peut, dans certains cas, contribuer à des modifications au niveau des hormones. Interrogée par la BBC.com, Victoria Male, immunologue anglaise, avance une autre théorie: «Après s’être fait vacciner, de nombreux signaux chimiques circulent dans le corps. Ceux-ci peuvent potentiellement influencer les cellules immunitaires. Et cela pourrait à son tour provoquer un détachement du surplus de muqueuse utérine.» Alexandra Alvergne, de l’Université d’Oxford, affirme de son côté que le vaccin est susceptible de déclencher une allergie, qui influe sur le cycle menstruel. Tous les experts s’étant exprimés sur le sujet s’accordent en revanche pour dire que cet effet secondaire n’est ni dangereux ni préoccupant.

Ton opinion

383 commentaires