Tennis: Opelka et Ruud en demi-finale du Geneva Open
Actualisé

TennisOpelka et Ruud en demi-finale du Geneva Open

L’Américain est qualifié dans le dernier carré sur la terre genevoise où il affrontera le Norvégien, vainqueur l’an dernier.

par
Simon Meier
(Genève)
Reilly Opelka a battu  le Néerlandais Tallon Griekspoor.

Reilly Opelka a battu  le Néerlandais Tallon Griekspoor.

AFP

Reilly Opelka s’est qualifié le premier pour les demi-finales du Gonet Geneva Open. Le géant américain a écarté en trois sets (6-4 3-6 6-3) le Néerlandais Tallon Griekspoor (ATP 64). Opelka, 18e joueur mondial et tête de série No 4 du tournoi, affrontera vendredi le Norvégien Casper Ruud, vainqueur de l’Australien Thanasi Kokkinakis (6-4 7-6).

Pour se hisser dans le dernier carré, Opelka a pu compter sur son meilleur allié: ce service de plomb qu’il assène, du haut de ses 2,11 m, contre ses adversaires. Mais sa partition a quand même connu quelques hoquets. Après un premier set bien maîtrisé en dépit d’un engagement perdu, le droitier du Michigan s’est emmêlé les pinceaux au sixième jeu du deuxième set, égarant une nouvelle fois son service - puis la manche - face à un Griekspoor revigoré, même s’il a paru bien moins grand que face à Johan Nikles, la veille.

Opelka, qui ne semblait pas très satisfait de sa prestation au final, a su reprendre le fil de sa concentration lors de l’ultime set. Après avoir ravi le service adverse d’entrée, il n’a plus fléchi.

Ruud patient

Casper Ruud, de son côté, est toujours en course pour conserver le titre acquis durant le printemps dernier au Parc des Eaux-Vives. Le Norvégien, tête de série No 2 du tournoi, s’est qualifié jeudi pour les demi-finales en battant, sans trop souffrir, (6-4 7-6) l’Australien Thanasi Kokkinakis (ATP 85).

Ruud, No 8 mondial, a fait preuve de sa solidité coutumière pour franchir l’obstacle. Méthodique, patient, le Norvégien a su attendre son heure dans les deux sets. Il a signé le seul break du match lors du dernier jeu de la première manche, avant d’être emmené au tie-break du second set. Plus calme et régulier que son adversaire, il a planté le clou pour poursuivre sa route.

Ton opinion

1 commentaire