Vaud: comme elle n’a pas dit stop, il a été acquitté

Publié

VaudRelation SM: comme elle n’a pas dit stop, il a été acquitté

Un quinquagénaire était accusé par son ex d’avoir été trop loin dans leurs pratiques sadomasochistes.

L’homme s’était notamment servi d’un martinet.

L’homme s’était notamment servi d’un martinet.

Getty Images/iStockphoto

Dans les relations de couple, la notion de consentement est essentielle. Reste que le curseur est difficile à placer lorsqu’il s’agit de sadomasochisme. C’est ainsi qu’une femme, néophyte en la matière, a accusé son ex-partenaire d’être allé trop loin durant leurs ébats. Le quinquagénaire l’avait notamment frappée avec un martinet et lui avait pénétré l’urètre, ce qui lui avait provoqué douleurs et saignements.

Un mot d’arrêt, tout simplement «stop», avait été convenu entre eux. Mais la femme ne l’a jamais prononcé, sidérée par la surprise et la douleur. Alors que le procureur avait requis 120 jours-amende, le tribunal l’a finalement acquitté, explique «24 heures». 

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

(XFZ)

Ton opinion