Actualisé 27.02.2018 à 07:38

Canton de BerneReligion: les autorités bernoises pour une charte

Une sorte de charte religieuse pourrait être créée pour que les communautés religieuses respectent et fassent respecter l'ordre juridique.

Sans doute est-ce pour contrer l'émergence de personnalités prétendant incarner l'islam en Suisse, comme le controversé Nicolas Blancho ici à l'image (2e gauche), que le député Mohamed Hamadoui ambitionne de créer une charte.

Sans doute est-ce pour contrer l'émergence de personnalités prétendant incarner l'islam en Suisse, comme le controversé Nicolas Blancho ici à l'image (2e gauche), que le député Mohamed Hamadoui ambitionne de créer une charte.

Keystone

Le Conseil-exécutif recommande de donner suite à un postulat du député socialiste biennois Mohamed Hamdaoui. La charte s'adresserait aux communautés religieuses qui ne sont pas soumises à la loi sur les Eglises nationales bernoises.

En adhérant à ce document, les communautés religieuses pourraient se distancier de certains groupements qui remettent en cause l'ordre juridique en vigueur en Suisse et appellent parfois même à la violence, écrit le député dans son intervention.

Cette charte non contraignante pourrait déboucher sur une forme de «label» qui attesterait que les responsables de ces établissements religieux s'engagent à respecter différentes règles comme un financement transparent de leur mode de fonctionnement.

Climat de méfiance

Pour Mohamed Hamdaoui, cette charte religieuse permettrait aussi de faciliter les contacts avec la population. Elle serait de nature à atténuer le climat de méfiance constaté à propos de certains de ces établissements religieux.

Dans sa réponse au postulat publiée lundi, le gouvernement bernois estime que cette charte peut faire office de «certificat de bonne conduite». Il ajoute qu'une charte sous la forme suggérée par le postulat pourrait devenir la pierre angulaire d'une politique des religions. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!