Actualisé

Diplomatie suisseRemaniements à la tête de certaines ambassades

De nouveaux ambassadeurs entreront prochainement en fonction en Espagne, au Brésil et en Iran, a indiqué lundi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Thomas Kolly va devenir l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Royaume d'Espagne et en Principauté d'Andorre, selon le communiqué diffusé lundi par le DFAE. M. Kolly était jusqu'à récemment chef de mission à Guatemala-City.

En août 2012, le Conseil fédéral avait annoncé sa décision de fermer l'ambassade de Suisse pour le Guatemala d'ici la mi-2013. Plusieurs ONG actives en Amérique centrale avaient protesté contre cette fermeture. Le Conseil national a également accepté en avril une motion demandant au gouvernement de revenir sur cette décision.

Fermeture suspendue

La fermeture de la représentation a donc été suspendue, jusqu'à ce que le Conseil des Etats se prononce sur cette motion. Le Conseil fédéral procédera ensuite à une réévaluation de la situation, en fonction de la décision de la chambre des cantons, a précisé lundi Jean-Marc Crevoisier, chef de la communication au DFAE.

La fermeture de l'ambassade de Suisse au Guatemala a été décidée suite à une analyse de l'affectation des ressources, dans le cadre de la nouvelle stratégie de politique étrangère de la Confédération adoptée par le Conseil fédéral, avait précisé le DFAE en 2012.

Secteur privé

Concernant les autres remaniements, André Regli, actuellement chef de mission à Prague, a été nommé ambassadeur au Brésil, tandis Giulio Haas, actif dans le secteur privé, tiendra la même fonction en Iran. Le texte du DFAE indique aussi que Paul Garnier, chef de la mission suisse auprès de l'OTAN, sera dorénavant chef du Bureau de représentation suisse à Ramallah.

Ces changements coïncident avec «la cadence usuelle des transferts et font suite aux décisions du Conseil fédéral», ont précisé les services de Didier Burkhalter. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!