Actualisé 27.07.2015 à 06:14

Genève

Remboursement «ridicule» pour un bagage dévalisé

Un couple de Coppet (VD) a reçu 12 fr. 54 de dédommagement pour les 2000 fr. d'habits qui ont disparu de leur valise. La compagnie aérienne se justifie.

de
Julien Culet
Les Vaudois ont eu une mauvaise surprise à leur arrivée à Genève.

Les Vaudois ont eu une mauvaise surprise à leur arrivée à Genève.

«Un mois de démarches pour ça? C'est une blague, autant ne rien recevoir!» Eva et Marc* trouvent «ridicules» les 12 fr. 54 remboursés par la compagnie aérienne Emirates pour les affaires qui ont disparu de leur valise. A leur retour d'un long voyage en Australie, à la mi-juin, il leur manquait pourtant pour environ 2000 fr. de vêtements de luxe.

Le couple de Coppet (VD) ne sait pas ce qui a pu arriver entre Sydney et Genève. Ayant accumulé trop de bagages, il leur a été conseillé de passer par la filiale de transport de marchandises Emirates Sky Cargo pour faire des économies. A l'arrivée, les deux voyageurs ont constaté que leurs valises avaient été fouillées et qu'il manquait des habits dans l'une d'elles. «Ce ne sont pas les douanes car nous n'avions rien de sensible», précise la jeune femme. Les Vaudois étaient confiants. «Emirates a bonne réputation, nous pensions que cela allait vite se régler», rapporte Marc. Mais ce n'est que jeudi qu'ils ont obtenu la réponse. Qui ne les satisfait pas.

Contactée, la compagnie se justifie: «Le poids manquant dans les bagages concernés étant d'environ 500 g, le calcul de 12 fr. 54 correspond au dédommagement dû par SkyCargo selon la Convention de Montréal.» Cette dernière régit le transport de marchandises. «Nous comprenons cependant aisément en quoi cette somme peut paraître dérisoire dans un tel cas et compatissons à la déception de nos clients», poursuit Emirates. Le montant aurait été le même pour des bagages en soute.

Marc et Eva regrettent l'absence de geste commercial. Ils s'en remettent à leur assurance.

*Prénoms d'emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!