Actualisé 14.12.2019 à 23:04

Unihockey«Remontada» incroyable des Suissesses

Menées de 4 buts d'avance à 2 minutes de la fin, les Helvètes ont fait preuve d'une force mentale hors du commun pour recoller au score en deux minutes et s'imposer dans les prolongations (7-6) contre les Tchèques.

par
Sport-Center/tho
Quel exploit des Suissesses!

Quel exploit des Suissesses!

Keystone

Les Suissesses ont été malmenées en début de partie, puis tenues en échec malgré deux lignes contenant leurs meilleures joueuses sur le terrain. Mais cette victoire des hockeyeuses helvétiques vient des tripes et du mental. Un exploit qui les mène en finale de leur championnat du monde.

Trois buts de retard après dix minutes ne paraissaient dans un premier temps pas insurmontables, mais c'était sans compter sur la rigueur défensive et l'engagement des joueuses tchèques. Pour répondre à cette avance, le sélectionneur helvétique décidait de faire jouer ses meilleurs éléments sur deux lignes. Malgré cela, les tentatives suisses restaient sans réussite.

Vicky, Ruttimann et leurs coéquipières se lançaient corps et âme dans la deuxième période. Malgré plusieurs occasions, les Helvètes se sont fait surprendre en deux temps sur un contre. Dans la foulée Flurina Marti a été envoyée sur le banc des pénalités, une décision un peu sévère au vu de l'engagement, parfois à la limite de leurs adversaires. Une infériorité qui a débouché sur une cinquième réussite tchèque de la crosse de la capitaine.

3500 personnes ont répondu présent pour soutenir les Suissesses aux Patinoires du Littoral de Neuchâtel. Le public a été libéré à la 37e minute par une réussite d'Isabelle Gehrig. À ce moment du match, ce n'était qu'un lot de consolation. Mais c'était sous-estimer les joueuses aux maillots rouges à croix blanche.

Après encore une petite réussite le chronomètre a mis la pression sur les visiteuses. À deux minutes de la fin, l'exploit s'est mis en route. Menées 6 à 2, l'issue semblait inexorable. Il faudra finalement 1'19 aux Suissesses pour arracher une égalisation éclair, alors que leur gardienne était sortie depuis des lustres! Ce score de parité a alors mené à une prolongation au but en or et le conte s'est poursuivi.

Malgré la fatigue, le mental suisse était le plus fort et le but victorieux est tombé par Michelle Wicki à la 65e. Un exploit au forceps qui a envoyé les joueuses suisses en finale qui se jouera à guichets fermés dimanche à Neuchâtel. De quoi se rappeler au bon souvenir de 2005, lorsque la Suisse avait été sacrée pour la seule fois de son histoire. pour cela, il faudra battre la Suède en finale.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!