Suisse: Remontées mécaniques: bilan en demi-teinte
Actualisé

SuisseRemontées mécaniques: bilan en demi-teinte

Même si certains domaines skiables de haute altitude restent ouverts jusqu'en mai, les remontées mécaniques suisses (RMS) considèrent l'hiver 2014/15 comme «difficile».

Tant le nombre d'hôtes (-5,1%) que le chiffre d'affaires de transport (-4,3%) à la fin mars 2015 sont en baisse par rapport à l'année précédente, révèle le monitoring de la saison. Même si certains domaines skiables de haute altitude restent ouverts jusqu'en mai, les remontées mécaniques suisses (RMS) considèrent l'hiver 2014/15 comme «difficile».

La baisse a été la plus forte dans les régions du Tessin, de l'Oberland bernois et de la Suisse orientale, indique jeudi les RMS dans leur monitoring. Par contre, le Valais et la Suisse centrale ne subissent qu'un recul relativement modéré.

Plus faible que la moyenne

Les chiffres à la fin mars indiquent que la saison d'hiver 2014/15 se classera en dessous de la moyenne sur plusieurs années. Les chiffres de Pâques ne figurent pas dans le dernier monitoring, car le week-end pascal était en avril cette année.

Le début de la saison a été marqué par une arrivée particulièrement tardive de l'hiver. De plus, la douceur des températures à la fin de l'automne a empêché le recours à l'enneigement artificiel en de nombreux endroits.

Pour beaucoup d'entreprises de remontées mécaniques, il a ainsi fallu attendre presque jusqu'à Nouvel-An pour lancer l'exploitation. Par la suite, en janvier et surtout en février, la fréquentation a été très bonne, avant un nouveau tassement du nombre d'hôtes en mars. Des avis exprimés au sein de la branche laissent entendre que la suppression du taux plancher face à l'euro a déployé ses premiers effets négatifs en mars.

Domaines skiables encore ouverts

La saison d'hiver n'est cependant pas encore terminée partout. Dans différentes stations de haute altitude, les installations seront encore en service jusqu'en mai. (ats)

Ton opinion