Automobile : Renault rappelle plus de 6000 Twizy

Actualisé

Automobile Renault rappelle plus de 6000 Twizy

Le constructeur automobile français Renault rappelle trois quarts des exemplaires de son véhicule électrique Twizy vendus en Europe, notamment en Suisse et en Allemagne. En cause: un risque de fuites du liquide de frein.

«Le rappel est préventif et il s'agit de véhicules potentiellement concernés par un risque de fuite lente du liquide de frein», a indiqué mardi à l'AFP une porte-parole du groupe automobile. «Un seul cas a été détecté et sans conséquence», a précisé le constructeur qui avait constaté lors du montage en usine qu'un joint pouvait avoir été écrasé et qu'il pouvait y avoir un risque de fuite.

«Nous présentons nos excuses à nos clients de l'inconvénient que ceci représente pour eux», a fait savoir le numéro deux du groupe, Carlos Tavares, en marge d'un congrès à Versailles, près de Paris.

8300 Twizy ont été vendues

La porte-parole a précisé que 6247 quadricycles Twizy, construits entre le 27 janvier et le 1er mai 2012 et vendus dans une dizaine de pays d'Europe, sont concernés par la campagne de rappel.

Près de la moitié de ces véhicules ont été commercialisés en France (1736) et en Allemagne (1353), selon Renault. Le constructeur a écoulé en tout 8300 véhicules depuis le lancement du modèle.

«Les propriétaires vont recevoir une (lettre) recommandée pour prendre rendez-vous avec leur concessionnaire», précise le constructeur, qui prendra «en charge l'intégralité des travaux». (ats)

Ton opinion