Mauvaise tournure: Rendez-vous sur Facebook pour piller le centre-ville

Actualisé

Mauvaise tournureRendez-vous sur Facebook pour piller le centre-ville

150 jeunes qui s'étaient donné rendez-vous sur Facebook ont fini par commettre des vols dans plusieurs commerces du centre-ville de Rodez, en France, mercredi après-midi.

Le rassemblement avait été organisé par le biais du site de sociabilité dans le but d'occuper le magasin Monoprix de la ville de Rodez, dans la région Midi-Pyrénées. D'après Le Parisien, l'information a été confirmée par la direction du Monoprix, qui a recueilli les propos d'une mère de famille.

L'événement a finalement réussi à attirer environ 150 jeunes dans l'établissement commercial. Une fois à l'intérieur, l'organisateur aurait alors dévoilé la véritable raison du rassemblement, à savoir un mouvement de protestation contre la réforme du lycée. Des vols ont alors été commis, ainsi que des dégradations au mobilier urbain. Les jeunes, principalement des adolescents, ont également pénétré dans d'autres magasins, du centre-ville, notamment Buxy et Huit à 8. La Brigade anticriminalité a dû alors intervenir et procéder à plusieurs arrestations.

«Je trouve cela navrant, ça nous décrédibilise, ce n'est pas bon pour nous», a déclaré Roland Geniez, président du syndicat lycéen de Rodez, au journal La Dépêche.

C'est la première fois qu'un tel événement survient dans la petite préfecture provinciale, selon les propos du commissariat de police de Rodez, qui relève que ce type de manifestation se déroule plus fréquemment dans les grandes villes.

Autoréduction

Monoprix a en effet été victime à plusieurs reprises d'actions ciblées, dont deux en fin d'année dernière, à Paris et à Grenoble. A cette occasion, des militants avaient remplis des caddies et étaient partis sans payer, en pratiquant une «autoréquisition» ou «autoréduction». Les produits réquisitionnés avaient ensuite été redistribués à des précaires pour leur permettre de fêter le Nouvel An dignement, selon les déclarations d'un membre du collectif.

Ton opinion