31.07.2020 à 09:17

Genève

Rendez-vous sur internet pour les tests Covid aux HUG

L’hôpital cantonal genevois espère ainsi mieux répartir les patients et éviter les files d’attente.

de
mpo
KEYSTONE

L’augmentation de cas de coronavirus à Genève entraîne une hausse des tests, notamment aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Ces deux derniers jours entre 400 et 500 personnes se sont rendues aux HUG pour se faire tester, indique vendredi l'institution dans un communiqué. Auparavant, la moyenne s'établissait entre 200 et 300. Dix personnes supplémentaires travaillent au dépistage.

Pour faire face, les HUG ont décidé de renforcer les équipes en charge et vont mettre en place, dès le 1er août, la possibilité de prendre rendez-vous par internet. Ils espèrent ainsi mieux répartir le flux de patients.

Deux tranches horaires seront disponibles, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Les personnes pourront s’inscrire jusqu’à une heure avant le moment souhaité du test, pour autant qu'il reste des disponibilités. Il est également toujours possible de venir sans rendez-vous, au risque de devoir patienter.

Il est recommandé d'évaluer son risque avant de prendre un rendez-vous. A noter qu'à Genève la clinique des Grangettes et l'Hôpital de la Tour effectuent également des tests de dépistage.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
11 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Picsou

01.08.2020 à 09:11

C'est une excellente initiative.

jdis ça comme ça

31.07.2020 à 10:57

pourquoi de diffusez-vous pas l'information publiée sur Bluewin ce matin concernant le fait que les enfants, et principalement ceux de moins de 5ans, sont un important vecteur du sars-cov-2 (même s'ils ne font que rarement des cas graves), puisque une recherche menée à Chicago et parue jeudi dans la revue médicale JAMA Pediatrics a déterminé que «le taux de matériel génétique du coronavirus détecté dans le nez d'enfants de moins de cinq ans est 10 à 100 fois plus élevé que celui trouvé chez les autres personnes» et que «par conséquent, les jeunes enfants peuvent potentiellement être des facteurs importants de contagion du SARS-CoV-2 dans la population». au lieu de nous parler de la noyade rapide de N Rivera ou de la dernière action de Greenpeace... surtout dans un contexte d'augmentation des cas dans notre pays. car ce n'est pas l'augmentation des tests qui fait qu'il y a plus de cas, mais bien une augmentation des cas qui fait qu'on test plus facilement. là est toute la différence.

valais pas de malade covid

31.07.2020 à 10:11

et en valais ou peut on faire des tests ? aucune information