Réseau électrique: Rénovation et extension pour 18 milliards
Actualisé

Réseau électriqueRénovation et extension pour 18 milliards

La rénovation et l'extension nécessaires du réseau électrique suisse coûteront 18 milliards de francs d'ici 2050.

Le gouvernement a défini mercredi l'orientation générale de la stratégie «Réseaux électriques». Au cours des cinquante dernières années, la consommation de courant en Suisse a plus que triplé. Le réseau électrique vieillissant, dont la plus grande partie a été mise en place il y a quarante ans, est aujourd'hui déjà régulièrement confronté aux limites de ses capacités, rappelle le Conseil fédéral.

La sortie du nucléaire prévue par le gouvernement ne joue qu'un rôle insignifiant dans ces travaux, a précisé à l'ats Marianne Zünd, porte parole de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Le réseau électrique aurait de toute façon dû être rénové et étendu.

Selon une évaluation de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), les frais de rénovation du réseau de transport d'électricité devraient s'élever à 4 milliards d'ici 2030. L'extension du réseau de transport devrait quant à elle coûter entre 2,3 et 2,7 milliards d'ici 2050.

De son côté, l'extension du réseau de distribution varie, selon les scénarios, entre 3,9 et 12,6 milliards de francs. Une gestion intelligente, au niveau notamment du maintien de la tension, permettrait de réduire les frais, note l'OFEN. Au total, l'extension du réseau, sans la rénovation, devraient se situer entre 6,2 et 15,3 milliards de francs d'ici 2050.

Limiter les recours

Afin de pouvoir entamer les travaux le plus rapidement possible, le Conseil fédéral veut limiter les possibilités de recours auprès du Tribunal fédéral. Il désire que seuls soient autorisés les recours relevant de questions juridiques fondamentales qui n'ont pas encore fait l'objet d'une décision.

Il souhaite par ailleurs que des délais réglementaires soient définis dans la loi pour l'ensemble de la durée de la procédure et dans des ordonnances pour ses différentes étapes. Ces deux mesures devraient être mises en consultation à la fin de l'été.

La première étape de la rénovation du réseau est prévue depuis longtemps, mais le développement du «réseau stratégique 2015» est «encore loin d'être réalisé en raison des nombreuses oppositions», a expliqué Mme Zünd. La quasi-totalité des nouvelles lignes à haute tension prévues suscitent des résistances.

(ats)

Ton opinion