Actualisé

Rentrée des apprentis: il reste quelques places

De leur côté, les employeurs commencent déjà à recruter la volée de l'année prochaine.

«Pour trouver une place d'apprentissage en 2008, il faut commencer les démarches dès maintenant,» conseille l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), par la voix de sa porte-parole Tiziana Fantini.

Sur orientation.ch, le portail internet qui centralise l'offre dans les cantons, Berne, Argovie et Shaffhouse ont déjà mis en ligne les places disponibles pour 2008. Mais la plupart, en particulier les cantons romands, affichent encore les derniers apprentissages ouverts pour 2007.

Des places restent à repourvoir dans des domaines comme la vente, le bâtiment, l'hôtellerie, les transports et de l'électricité ou de l'électronique. Des postes d'apprentis employés de commerce sont encore disponibles dans la plupart des cantons.

Swisscom fait mieux

Question création de places, il y a parfois loin de la coupe aux lèvres. La Confédération, souvent montrée du doigt, assure pourtant qu'elle redresse la barre: «Nous sommes en bonne voie pour atteindre l'objectif de 4%» d'apprentis d'ici 2011, explique Marianna Schwaar, responsable de la formation initiale dans l'administration fédérale.

Cette dernière offre 900 places dans plus de 40 professions. Mme Schwaar estime à 3,4 ou 3,5% la proportion actuelle des apprentis par rapport à l'ensemble du personnel.

Mais au concours des pourcentages, la Confédération se fait damer le pion par ses ex-régies. A commencer par Swisscom, qui caracole avec 5,5% d'apprentis, selon son porte-parole Christian Neuhaus. Le géant bleu compte 850 apprentis, dont 271 ont commencé en août. Ils peuvent s'orienter vers cinq professions, des métiers techniques à employé de commerce ou gestionnaire de vente.

A la hausse

Aux CFF, «la tendance est à la hausse, on est passé de 1000 à 1200 apprentis en quatre ans», indique le porte-parole Jean- Philippe Schmidt. Une volée de 455 jeunes a commencé en août. Cent places supplémentaires sont prévues d'ici 2010. Formés dans cinq groupes de métiers, les «apprenants», selon leur dénomination officielle, représentent environ 4,4% du personnel.

A la Poste, les volées s'étoffent régulièrement depuis 2004, indique celle-ci dans un communiqué. Sur 1464 apprentis, 602 viennent de commencer. Ils représentent environ 3,7% des effectifs.

Migros et Coop en tête

Du côté de l'économie privée, Migros et Coop font figure de poids lourds, avec respectivement 2800 et 2400 apprentis en 2007, dans une trentaine de métiers. Chez Coop, 345 places ont été créées depuis 2003, et le détaillant en envisage cent de plus pour 2008, selon son porte-parole Takashi Sugimoto.

Les apprentis y représentent 5,2% du personnel, contre 3,7% chez son concurrent Migros, premier employeur privé du pays avec quelque 80.000 collaborateurs. Depuis 2000, ce dernier a augmenté son offre de postes d'apprentissage de 20%, précise son porte- parole Urs-Peter Naef. Entre 60 et 80% des apprentis poursuivent d'ailleurs leur carrière dans l'entreprise.

Il reste que, sur le marché de l'apprentissage, ce sont les micro et petites entreprises qui se taillent la part du lion, d'après le recensement 2005 des entreprises de l'Office fédéral de la statistique. Elles affichaient 7% d'apprentis, devant 4,4% pour les moyennes entreprises et 3,8% pour les grandes.

NOTE: www.orientation.ch ou www.berufsberatung.ch

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!