Actualisé 17.08.2007 à 15:55

Rentrée scolaire: les effectifs baissent dans l'école jurassienne

L'école jurassienne n'échappe pas à la baisse des effectifs. Ce phénomène, observé dans d'autres cantons comme celui de Neuchâtel, concerne l'école enfantine comme l'école primaire.

Ce recul des élèves va même s'accélérer ces prochaines années.

«On est dans une évolution plus que préoccupante», a souligné la ministre de la formation Elisabeth Baume-Schneider vendredi lors de la présentation de la rentrée scolaire. La diminution des effectifs pour les classes enfantines (-32), primaires (-41) et secondaires (- 72) est de 145 élèves sur un total de 8821.

Sombres perspectives

La rentrée 2007 se traduira par la fermeture de trois classes au niveau primaire et de 1,5 classe de l'école enfantine. Et le nombre de classes est encore appelé à diminuer. En effet, les projections démographiques sont plutôt sombres jusqu'en 2010. Ainsi, l'effectif de l'école enfantine passerait de 1516 enfants à la rentrée 2007/08 à 1375 à celle de 2009/10.

Ces fermetures de classes suscitent des crispations dans les communes touchées, a reconnu la ministre. Pour les communes, la présence de classes est un signe de vitalité et un atout pour attirer de nouveau habitants.

Corollaire du recul des effectifs, cinq postes d'enseignants - cinq équivalents plein temps - ont été supprimés au niveau de la scolarité obligatoire. Au niveau des objectifs, le canton portera un accent particulier sur l'enseignement de l'allemand à l'école primaire. Les compétences linguistiques des enseignants seront revues à la hausse.

Finances publiques

Un autre enjeu de cette rentrée sera le débat prévu cet automne sur l'assainissement des finances publiques. Les comptes 2006 ont débouché sur un déficit de 18,2 millions de francs et tous les partis politiques s'accordent sur la nécessité d'intervenir.

«Il faut gérer l'école jurassienne en prenant en considération les contraintes économiques», a estimé la ministre socialiste. Le gouvernement devrait revoir certaines prestations à la baisse. Il dévoilera cet automne ses propositions. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!