Bourses : Repli à Wall Street avant le vote en Grèce
Actualisé

Bourses Repli à Wall Street avant le vote en Grèce

Les valeurs américaines ont fini en baisse vendredi, face à l'incertitude quant au vote de confiance en Grèce.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 61,23 points à 11.983,24 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 11,82 points à 2.686,15 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a cédé 0,63% (7,92 points) à 1.253,23 points.

«Ce n'est pas la situation économique qui compte, mais l'Europe, qui continue de plomber» la place new-yorkaise, a expliqué Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Après deux séances de nette hausse, la nervosité est remontée d'un cran à Wall Street alors que le gouvernement grec devait se soumettre vendredi soir à un vote de confiance au Parlement.

En pleine crise politique, les dirigeants grecs ont officialisé leur décision de renoncer à leur projet de référendum sur le plan de sauvetage européen, qui prévoit l'abandon par les banques d'une partie de la dette du pays.

Les investisseurs n'ont pas trouvé le réconfort espéré du sommet du G20 en France, «plutôt décevant», a estimé Peter Cardillo.

Très attendues, les statistiques de l'emploi aux Etats-Unis ont été éclipsées par l'actualité en Europe.

L'économie américaine a créé 80.000 emplois de plus qu'elle n'en a détruit en octobre, un chiffre deux fois moins élevé qu'en septembre et légèrement inférieur aux espérances des économistes. Mais cette déception a été compensée par une diminution, totalement inattendue, du taux de chômage, qui revient à 9%.

Le marché obligataire a fini en légère hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,050% contre 2,066% jeudi soir, et celui à 30 ans à 3,104% contre 3,119% la veille. (ats/afp)

Ton opinion