Assurance: Repli du bénéfice pour CSS en 2015
Publié

AssuranceRepli du bénéfice pour CSS en 2015

Le premier assureur maladie de Suisse a souffert des turbulences sur les marchés financiers. L'assurance de base termine dans le rouge.

Le siège de la CSS à Lausanne; le groupe a perdu également des clients en 2015.

Le siège de la CSS à Lausanne; le groupe a perdu également des clients en 2015.

photo: Keystone

Le groupe CSS a vu sa rentabilité se dégrader l'an passé. Le premier assureur maladie de Suisse, qui a souffert des turbulences sur les marchés financiers, a dégagé un bénéfice de 70,4 millions de francs, contre 77,6 millions en 2014. Le volume des primes a lui augmenté, passant de 5,37 à 5,53 milliards.

CSS est ainsi parvenue à présenter pour la 6e fois consécutive un excédent à la clôture de ses comptes annuels, relève mercredi l'entreprise sise à Lucerne. Un résultat que l'assureur juge une fois de plus très bon, malgré l'évolution des marchés financiers et la hausse continue des coûts des prestations.

L'assurance de base dans le rouge

Dans l'assurance de base, CSS a bouclé l'exercice dans le rouge, essuyant une perte de 12,5 millions de francs, contre un résultat positif de 26 millions en 2014. Dans le domaine des affaires complémentaires, le bénéfice a fortement fléchi, passant d'une année sur l'autre de 131,1 à 82,3 millions.

Alors que les primes encaissées par le groupe ont progressé l'an dernier, les coûts de prestations ont continué d'augmenter, de 4,1% à 5,1 milliards de francs. Le ratio combiné, soit le rapport entre d'une part les frais d'exploitation et les charges de sinistres et d'autre part les recettes, s'est fixé à 98,9%, contre 100,2% une année auparavant.

Nombre de clients en baisse

Au 1er janvier 2016, le portefeuille d'assurés s'élevait à un total de 1,64 million de clients, contre 1,77 million douze mois auparavant. Dans l'assurance de base, le nombre d'assurés a augmenté à 1,31 million, contre 1,28 million sur la période précédente. CSS souligne ainsi avoir conservé «sa position de leader du marché».

La taille ne constituant pas à elle seule la garantie d'une survie à long terme, CCS entend notamment renforcer son attrait, tout en visant la stabilité financière, a déclaré son directeur genéral sortant Georg Portmann. L'assureur entend notamment lancer une nouvelle offre visant à récompenser les assurés accomplissant 10'000 pas par jour.

A fin décembre, le groupe CSS employait au total 2700 collaborateurs à son siège de Lucerne ainsi que dans ses 116 agences réparties dans toute la Suisse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion