Actualisé 27.03.2008 à 17:50

Reprise du dialogue autour de CFF Cargo

Les partenaires sociaux ont pris jeudi un nouvel élan pour préparer le terrain à une table ronde dans le conflit à CFF Cargo.

Réunis près de l'aéroport de Lugano-Agno, ils ont renoué le dialogue interrompu depuis lundi dernier.

En préambule, une réunion d'entreprise a eu lieu sur le site industriel de Bellinzone. Le représentant des grévistes, Gianni Frizzo, a déclaré qu'il ne s'agissait pas de voter sur la grève, mais de la procédure à suivre après la décision du conseil d'administration des CFF de réexaminer la restructuration de CFF Cargo à Bellinzone.

La délégation du comité de grève et des syndicats a été mandatée pour exiger des garanties, notamment en vue du maintien des ateliers de Bellinzone et de l'entretien des locomotives sur ce site. Les ouvriers demandent aussi l'extension de la CCT de CFF Cargo à tous les employés du site de Bellinzone et la réduction du nombre de contrats de travail à durée limitée.

Lors de la réunion, il a aussi été précisé que le fonds de grève a été garni d'un million de francs environ. Il permet de voir venir encore deux mois durant. Rien n'a cependant été décidé concernant la grève.

Le dialogue avait été interrompu lundi soir. Les garanties demandées par les grévistes concernant l'avenir des ateliers de Bellinzone constituent la pierre d'achoppement. Mercredi (hier), le conseil d'administration des CFF a décidé d'élargir le mandat de négociation de la direction sur ce point. Le patron de l'entreprise Andreas Meyer a évoqué certaines garanties minimales. Le personnel a fixé la prochaine réunion d'entreprise vendredi (demain) à 11 h. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!