Suisse - Reprise économique: du jamais vu depuis 34 ans
Publié

SuisseReprise économique: du jamais vu depuis 34 ans

Un véritable boom de la consommation est à prévoir d’ici la fin de l’été. En outre, nous dépenserons en moyenne 3 % de plus qu'en 2020. Pour connaître une augmentation de la même ampleur, il faut remonter en 1987.

La crise économique due à la pandémie de coronavirus pourrait être terminée plus tôt que prévu. Bien que l'économie se soit effondrée de manière beaucoup plus brutale que lors de la crise financière de 2008, les prévisions indiquent qu'elle se redressera tout aussi rapidement, explique la «Schweiz am Wochenende».

Selon les estimations, à la fin de l’été 2021, le PIB reviendra au niveau d’avant le début de la pandémie. Et si tout dépend de l’avancée des vaccinations et de la maîtrise des nouvelles contaminations, les pays riches devraient s’en tirer plus rapidement que les autres.

«L’instinct animal»

Comme le décrit le célèbre économiste britannique John Maynard Keynes, «l’instinct animal» prendra vite le dessus: les consommateurs essaieront de rattraper le temps perdu, les banques feront de nouveaux prêts et les entrepreneurs seront plus enclins à prendre des risques.

Un véritable boom de la consommation est à prévoir, estiment les experts du KOF. Cette année, on dépensera 3 % de plus qu'en 2020. Pour connaître une augmentation de la même ampleur, il faut remonter à 1987. À l'époque, un énorme boom immobilier en Suisse avait soulevé l'humeur générale de la consommation.

2022 réjouissante

Et ce qui se prépare pour 2022 est aussi réjouissant pour l’économie: une frénésie de dépenses se traduira principalement par des envies de sorties en tous genres et de voyages.

Hotelplan fait… des plans

La perspective d'un nombre croissant de clients vaccinés incite Hotelplan, filiale de Migros, à rouvrir ses 81 succursales dès lundi, a confirmé une porte-parole à CH Media. Moyennant des horaires réduits, le groupe dit vouloir être prêt pour faire face à la demande grandissante. Hotelplan, qui emploie environ 2000 personnes, avait fermé la quasi-totalité de ses succursales à la mi-janvier car il n'avait reçu pratiquement aucune réservation pour des vacances à l'étranger.

(szu)

Ton opinion

644 commentaires