Hooligans: Reprise houleuse dans les gradins

Actualisé

HooligansReprise houleuse dans les gradins

Les hooligans ont frappé dès la première journée du championnat suisse de hockey sur glace, vendredi soir.

La police a dû intervenir pour des heurts avant la rencontre à Kloten opposant les Flyers locaux aux Lakers de Rapperswil-Jona et après le match entre Bienne et Genève-Servette.

Alors que le derby romand s'était déroulé sans violence dans les tribunes et alentours du Stade de glace, l'arrivée quasi simultanée à la gare d'un car transportant sous escorte policière une cinquantaine de fans genevois et d'un bus rempli de supporters biennois a mis le feu aux poudres. Les deux groupes se sont immédiatement affrontés, indique samedi la police bernoise dans un communiqué.

Les forces de l'ordre ont dû faire usage de balles en caoutchouc et d'un peu de spray au poivre, précisent-elles. Elles sont ainsi parvenues à diriger les visiteurs vers leur train et à maintenir à l'extérieur de la gare les maîtres de céans.

Cinq hommes ont été interpellés et plusieurs personnes des deux groupes doivent s'attendre à des dénonciations. Un homme a en outre été légèrement blessé alors que le montant des dégâts est estimé à plusieurs milliers de francs, précise la police cantonale.

A Kloten aussi

Un homme a également été blessé à Kloten en marge d'un autre derby opposant les Zurichois à leurs voisins saint-gallois du bout du lac. Il ne s'agit cette fois pas d'un fan mais d'un policier, frappé par une torche. Là, la police a interpellé neuf personnes, toutes du camp visiteur.

Elles ont pu repartir après avoir dû donner leur identité. Ces personnes, dont certaines sont mineures, risquent de se voir inscrites dans la banque de données des hooligans et interdites de stade dans toute la Suisse.

Dès leur arrivée à la gare de Kloten, des fans des Lakers ont allumé de gros feux d'artifice, obligeant la police à intervenir. Les quelque 300 supporters, pour la plupart à visage couvert, ont ensuite tenté d'entrer en force dans l'enceinte du stade, a indiqué la police cantonale zurichoise. (ats)

Ton opinion