Actualisé 17.01.2013 à 21:01

Snowboard

Repu, le maître assiste au triomphe de l'élève

L'Evolution 2013 a donné lieu jeudi à un passage de témoin. A Davos, le jeune Jan Scherrer s'est imposé lors du dernier contest de Gian Simmen (6e).

de
Marc Fragnière, Davos
Le Suisse (au centre) s'est envolé dans les Grisons. Il s'est imposé devant Kyle Mack (USA) et Hiroki Suwa (Jap).

Le Suisse (au centre) s'est envolé dans les Grisons. Il s'est imposé devant Kyle Mack (USA) et Hiroki Suwa (Jap).

Le premier champion olympique de half-pipe de l'histoire a mis un terme à sa formidable carrière dans sa station fétiche. Entraîneur de la relève de Swiss-Ski, le vétéran de bientôt 36 ans a vu triompher le jeune Jan Scherrer (18 ans).

Tout un symbole! Gian Simmen connaît bien le gamin: «La première fois que je l'ai croisé ici, il avait 8 ans. Et maintenant, il a le permis», s'est gaussé le candide père de famille. «Jan est un super espoir. Et comme il s'est blessé deux fois de suite cette saison, il est bon pour les dix prochaines années», a plaisanté Simmen, avant de faire l'éloge de son élève. «Il a réalisé des progrès énormes. Il faudra compter avec lui à Sotchi.»

Pour son retour à la compétition, une semaine seulement après avoir ôté le plâtre qui enrobait son poignet droit, Scherrer s'est montré irrésistible. «Je ne pouvais pas rêver mieux. Surtout après seize semaines passées à me soigner», a souri celui qui s'était cassé la clavicule gauche en septembre, avant de se briser le poignet droit en décembre.

Cadre national, le gamin de Laax s'est établi l'été dernier à Davos, là où son maître avait chaussé pour la première fois un snowboard, à l'âge de 12 ans. «Un jour tu verras un gamin qui suivra ton pas et le dépassera», chantait Jean-Claude Darnal. Une évidence, en snowboard aussi.

Un programme six étoiles

- Vendredi Qualifications big air messieurs dès 10h15.

- Samedi Qualifications big air dames dès 12h.

- Samedi Finale big air dames dès 14h15.

- Samedi Quarts de finale big air messieurs dès 17h30.

- Samedi Finale big air messieurs dès 18h30.

L’étonnant paradoxe canadien

L’Evolution bat son plein à Davos. Le half-pipe (coté 5 étoiles au Snowboard World Tour) a eu lieu jeudi. Quant à l’épreuve phare, le big air (6 étoiles, soit la cotation maximale), il est programmé samedi. Tous les caïds n’ont toutefois pas migré vers la station grisonne. La raison? Une collision de dates puisque les Mondiaux FIS se disputent à Stoneham (Can) actuellement. «La situation n’est pas idéale, admet l’organisateur Maurus Strobel. Nos stars locales, Iouri Podladtchikov et Christian Haller, ne sont pas là. Néanmoins, nos jeunes ont pu se montrer.» Paradoxal, les Canadiens, eux, ont préféré venir en Suisse: «Ici, ils peuvent s’entraîner quatre jours complets. A Stoneham, c’est deux heures et c’est tout», a justifié Strobel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!