Actualisé 24.11.2009 à 20:58

EspagneRéseau de dopage démantelé

La garde civile espagnole a démantelé un réseau présumé de dopage impliquant un médecin péruvien et l'athlète espagnol Francisco Javier Fernandez, vice-champion olympique de 20 km marche, ont assuré les quotidiens El Pais et El Mundo.

Le service de presse de la garde civile n'a ni confirmé ni infirmé dans l'immédiat ces informations.

Selon les éditions en ligne des deux quotidiens espagnols, la garde civile a interpellé à Valence, le médecin péruvien Walter S. Viru Rodriguez. El Mundo affirme que les enquêteurs ont perquisitionné dans sa clinique où ils ont saisi des ordinateurs et des tests médicaux, ainsi que dans deux pharmacies de Valence, et qu'ils ont procédé au total à une dizaine d'interpellations dans plusieurs villes d'Espagne.

L'athlète espagnol Francisco Javier Fernandez, dit «Paquillo» Fernandez, serait impliqué dans ce réseau de dopage, indiquent les deux journaux. Selon El Mundo, «il pourrait avoir servi d'intermédiaire dans la fourniture de produits dopants» à d'autres sportifs espagnols.

«Paquillo» Fernandez a été médaille d'argent du 20 km marche aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004, et aux Mondiaux de 2005 et 2007, ainsi que champion d'Europe en 2006 dans la même discipline. Il a effectué en 2008 la meilleure performance mondiale de tous les temps sur 10 km marche.

Parmi les sportifs également visés par l'enquête figurent le cycliste paralympique Javier Otxoa, le cycliste Pedro Vera et la cycliste Cristina Navarro, selon El Pais. Le nom du Dr Viru Rodriguez avait été cité en 2004 dans l'affaire de dopage visant l'équipe cycliste Kelme. Le cycliste espagnol Jésus Manzano avait accusé le médecin péruvien et le Dr Eufemiano Fuentes d'introduire des pratiques dopantes au sein de Kelme.

Selon El Mundo, le médecin péruvien n'avait finalement pas été inculpé mais avait disparu du monde du cyclisme à la suite de cette affaire. Le Dr Fuentes est quant à lui au centre de la retentissante affaire de dopage, dite «Puerto», révélée en 2006 par la garde civile.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!