01.04.2020 à 07:26

Commerce

Réserves de confinement: la levure bientôt de retour

Les gens confinés n'ont pas cessé d'acheter. Tour d'horizon des produits phares en rayons ou en livraison, et des problèmes que cela pose.

de
Pauline Rumpf
Dans toute l'Europe, les confinés se sont mis à faire leur propre pain, ainsi que des puzzle et du sport, selon les tendances de quelques plateformes d'achat.

Dans toute l'Europe, les confinés se sont mis à faire leur propre pain, ainsi que des puzzle et du sport, selon les tendances de quelques plateformes d'achat.

iStock

Ce n'est pas parce qu'ils sont confinés que les gens ont arrêté d'acheter. Dans les rayons des magasins encore ouverts, comme sur les sites de livraison, certains produits ont plus la cote que d'autres, quitte à finir en rupture complète, comme l'est la levure fraîche depuis plusieurs semaines. Depuis, les tutoriels pour faire son propre levain ont fleuri sur la toile. Mais que les moins débrouilles se rassurent: cette étonnante star des produits de confinement sera bientôt de retour dans les rayons.

Tout le monde veut faire son pain

«Les ventes de levure (sèche et fraîche) ont été multipliées par six, de sorte que, dans toute l'Europe, on n'arrivait pas à suivre avec la production et l'approvisionnement», indique Tristan Cerf, porte-parole de Migros. Mais la production n'est pas interrompue, et si la levure sèche continue d'arriver par petites quantités dans les rayons, la levure fraîche sera de nouveau disponible cette semaine, assure le chargé de communication. «Bien entendu, en espérant que la thésaurisation des marchandises par les clients n'augmentera pas à nouveau.»

Outre la levure, les produits les plus demandés chez le géant orange sont les produits d'hygiène corporelle, les produits de nettoyage, le papier toilette, la lessive, le riz, les pâtes, les conserves, la farine et le sucre. Chez Coop, les surgelés sont aussi très prisés.

Puzzles, ciseaux de coiffeurs et lingerie coquine

Mais c'est sur internet qu'il faut désormais se rendre pour trouver ce qui n'est pas de première nécessité. Les boutiques en ligne polyvalentes font actuellement leur beurre avec des produits pour confinés. En une de ces sites, on retrouve les jeux vidéo, les articles de sport et de jardinage, le matériel de télétravail ou encore les thermomètres. Certaines ventes ont explosé, confirme Galaxus: «Nous vendons actuellement quatre fois plus de jeux de société qu'il y a un an», précise son porte-parole, Rico Schüpbach. Beaucoup mettent leur patience à l'épreuve: les Rubik's cubes et les puzzles sont parmi les best-sellers.

Pour les plus nerveux, les appareils de fitness se vendent cinq fois plus que l'an dernier. Et pour une autre forme de détente, les sex toys et autres articles de lingerie érotique se vendent deux fois plus que l'an dernier. Brack constate aussi une ruée sur le matériel permettant de couper ou teindre ses cheveux, les couches pour enfants et les articles de bricolage.

Des cartes postales plutôt que des meubles de jardin

Coupés de leur entourage, les gens semblent enclins à envoyer des petites attentions à leurs proches. Les cartes postales gratuites de Postcard Creator ont doublé ces derniers jours, confirme Laurent Savary, porte-parole de la Poste. Les timbres SMS ou leur version personnalisable en ligne ont aussi doublé, voire triplé.

Le volume de colis transportés est désormais comparable au Black Friday ou à Noël. Pour relever le défi, le géant jaune a notamment obtenu l'autorisation de livrer des produits alimentaires le dimanche. Mais permettre à ses employés de respecter les distances sanitaires implique des restrictions. «Le nombre de marchandises volumineuses telles que vélos, canapés ou abris de jardin a augmenté de manière disproportionnée, constate Laurent Savary. Or, de tels colis sont trop grands pour un seul employé, et la taille maximale autorisée est désormais de 150 x 80 x 60 cm. Le poids limite reste à 30 kg.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!