Coronavirus : Respect des mesures: la police valaisanne tire un bilan positif
Publié

Coronavirus Respect des mesures: la police valaisanne tire un bilan positif

Le port du masque et le respect des distances sanitaires sont globalement bien respectés dans les stations, annoncent les forces de l’ordre valaisannes. Neuf violations ont toutefois été relevées.

«Une sorte d’autocontrôle s’est instauré sans qu’il n’y ait de délation», souligne la police valaisanne. 

«Une sorte d’autocontrôle s’est instauré sans qu’il n’y ait de délation», souligne la police valaisanne.

KEYSTONE

Depuis le 18 décembre, la police cantonale valaisanne a constaté neuf violations des mesures sanitaires ordonnées par les autorités fédérales et cantonales pour lutter contre la propagation du covid-19. Celles-ci ont été dénoncées au Ministère public.

Au total quelque 220 policiers patrouillent 24h sur 24 dans tout le canton avec un effort principal mis sur les stations, détaille mercredi dans un communiqué la police cantonale, qui tire un premier bilan positif de cet engagement. «La très grande majorité de la population et des touristes respectent parfaitement les mesures de protection sanitaires».

«Certains gestes, comme le port du masque, sont devenus presque automatiques» et les skieurs qui l’oublient sont rappelés à l’ordre par les autres, indique à Keystone-ATS un porte-parole de la police. «Une sorte d’autocontrôle s’est instauré sans qu’il n’y ait de délation», complète-t-il.

Les neuf violations constatées concernent «le non-respect des prescriptions en matière de fermeture d’établissements publics, de tenue de fêtes privées ou encore d’interdiction d’ouverture pour des centres de loisirs», précise la police cantonale qui collabore sur le terrain avec les polices municipales.

Vérification des quarantaines

Par ailleurs, les forces de l’ordre ont aussi effectué des contrôles aléatoires pour s’assurer que les ressortissants britanniques – potentiellement vecteurs de la nouvelle souche de Covid – séjournant en Valais respectaient les mesures de quarantaine. Parmi les 150 personnes contrôlées sur leur lieu de séjour, 12 touristes avaient déjà quitté le canton au moment du contrôle par les forces de l’ordre.

Elles pourraient elles aussi être dénoncées au Ministère public, si des éléments constitutifs d’infractions étaient avérés.

(ATS/NXP)

Ton opinion