Restaurants sans fumée: on votera à Zurich

Actualisé

Restaurants sans fumée: on votera à Zurich

L'initiative populaire zurichoise fait un tabac. Quatre mois avant le délai, elle a déjà largement récolté les 6000 signatures requises.

A ce jour, quelque 8000 personnes ont signé le texte. L'initiative pour une «protection contre la fumée passive» a bénéficié de la publicité faite autour de ce thème par la récente votation au Tessin, a indiqué la Ligue pulmonaire de Zurich, qui a lancé l'initiative en janvier. Selon elle, ce succès «montre que la population désire une solution rapide et uniforme».

La Ligue pulmonaire relève que l'interdiction de la fumée dans les cafés et restaurants recueille l'approbation de nombreux fumeurs, surtout jeunes, et de nombreux représentants de l'industrie hôtelière.

Soutien de la branche

Plusieures sections de la fédération cantonale de l'hôtellerie et de la restauration soutiennent l'initiative. Les restaurateurs ont compris qu'une interdiction de la fumée ne faisait pas baisser la fréquentation des établissements, bien au contraire, expliquent les initiants.

Le 12 mars dernier, le Tessin a été le premier à interdire la fumée dans les bars, cafés et restaurants. La loi devrait entrer en vigueur dans un an dans ce canton, mais un recours au Tribunal fédéral n'est pas exclu.

(ats)

Ton opinion