Enquête: «Rester chez ses parents, c'est meilleur marché»
Actualisé

Enquête«Rester chez ses parents, c'est meilleur marché»

Vivre en famille est confortable pour sept internautes interrogés sur dix.

par
Magali Floris
20 minutes online

A 25 ans, l'Autrichien Martin Gruber est devenu le plus jeune maire d'Europe. Sa particularité? Il vit encore chez ses parents. Pour des raisons matérielles? Pour une large majorité des lecteurs de 20minutes.ch (73%), l'argent constitue en effet le principal avantage à rester chez ses parents.

Quatre personnes interrogées sur dix qualifient par ailleurs le cocon familial de «confortable». Une proportion davantage marquée du côté des hommes, tracassés à l'idée de s'occuper des tâches ménagères. Pour 55% de sondés masculins, éviter de faire sa lessive est un bon argument pour rester chez ses parents. Cet avis est partagé par seulement 30% des filles. Mais la commodité a un prix.

Les trois quarts des lecteurs se plaignent du manque d'intimité occasionné par la vie familiale. Près de 38% des répondants ont ainsi déjà vécu une situation embarrassante.

Parmi les motifs de départ les plus fréquemment évoqués figurent le désir d'emménager avec son partenaire (26%) et une formation dans une autre ville (20%). Seule une personne sur dix avoue avoir quitté le nid familial parce qu'elle «ne supportait plus ses parents».

Ces résultats ressortent d'une enquête non représentative menée auprès de 658 internautes.

Ton opinion