Logitech: Résultats meilleurs que prévu au 3e trimestre
Actualisé

LogitechRésultats meilleurs que prévu au 3e trimestre

Logitech a confirmé son redressement au 3e trimestre de son exercice décalé 2014/15, affichant une performance supérieure aux attentes malgré l'appréciation du dollar.

Les résultats de Logitech ont été meilleurs que prévu, au troisième trimestre.

Les résultats de Logitech ont été meilleurs que prévu, au troisième trimestre.

Le groupe vaudois, numéro un mondial des périphériques informatiques, a engrangé un bénéfice net de 62,8 millions de dollars, 19% de plus qu'un an auparavant.

Présenté hors normes comptables GAAP (non GAAP), le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 1% à 634,2 millions de dollars (543,8 millions de francs), a annoncé jeudi l'entreprise établie à Lausanne et Newark, en Californie. Hors effets de change, la croissance s'est inscrite à 4%.

Les charges d'exploitation ont aussi augmenté, conformément aux attentes, Logitech ayant accru ses investissements notamment en matière de promotion de ses produits. Elles ont ainsi progressé de 4% au regard du trimestre correspondant de l'exercice précédent à 156 millions de dollars.

Au final, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) est ressorti à 76,4 millions de dollars, 14% de plus qu'un an auparavant. Calculé conformément aux normes comptables GAAP, soit en comptabilisant les plans de rémunérations, les amortissements et autres charges de restructuration, l'EBIT s'est monté à 64,7 millions de dollars( 18%).

Nettement mieux qu'attendu

Après neuf mois, le bénéfice net (non GAAP) a grimpé à 155,6 millions de dollars, contre 100,3 millions de dollars à fin décembre 2013. Le chiffre d'affaires s'est pour sa part étoffé à 1,65 milliard de dollars, contre 1,64 milliard de dollars un an auparavant.

Cité dans le communiqué, le patron de Logitech, Bracken Darrell s'est réjoui de la solide performance trimestrielle. Cette dernière s'est d'ailleurs révélée supérieure non seulement aux attentes du groupe mais aussi à celles des analystes.

Interrogés par l'agence awp, les spécialistes tablaient sur un chiffre d'affaires moyen de 618,4 millions de dollars. Le bénéfice net était attendu à 40,5 millions de dollars et le résultat opérationnel à 59,1 millions de dollars.

Les investisseurs ont salué les résultats, tout comme la révision à la hausse de 15 millions de dollars à 185 millions de dollars du résultat d'exploitation pour l'exercice 2014/15. Vers 09h55, le titre Logitech s'envolait de 7,41% au regard de la clôture de la veille à 13,05 francs, dans un marché élargi Swiss Performance Index (SPI) affichant un léger repli de 0,37%.

Haut-parleurs mobiles en vogue

Sur le trimestre sous revue, achevé fin décembre, les ventes au détail, qui constituent l'essentiel du chiffre d'affaires de Logitech, ont augmenté de 2%, un rythme comparable à celui des trois mois précédents, à 574 millions de dollars. Hors effets de change, la hausse s'est fixée à 5% et 7% sans tenir compte des produits abandonnés.

En revanche, les ventes d'accessoires fournis directement aux fabricants informatiques (OEM) ont comme attendu poursuivi leur repli, se contractant de 12%. Le tassement reflète la décision de Logitech de renoncer aux contrats offrant de faibles marges. Les affaires des systèmes de visioconférence Lifesize ont elles stagné.

Dans le détail, les ventes du groupe vaudois, dont le cofondateur Daniel Borel quittera le conseil d'administration à l'issue de la prochaine assemblée générale, ont à l'image des trois mois précédents été portées par les accessoires pour les jeux informatiques ainsi que les haut-parleurs mobiles sans fil.

Pour la première catégorie, le chiffre d'affaires a progressé de 21%, alors que la seconde a vu ses ventes s'envoler de plus de 80%. Celles des accessoires pour tablettes ont par contre décliné de 28%, dans le sillage du tassement des envois d'iPad et du lancement de la nouvelle version de la tablette d'Apple. (ats)

Ventes revues à la baisse

Du côté des appareils de pointage, notamment les souris, le chiffre d'affaires est resté stable, présentant toutefois une hausse de 3% hors effets de change. Les claviers ont eux vu leurs ventes s'étoffer de 5%, à la faveur de la commercialisation de nouveaux produits, dont un en mesure de se connecter à plusieurs appareils (PC, smartphone et tablette).

Dans le cadre de la révision de ses prévisions, la deuxième en l'espace de quelques mois, Logitech a aussi revu à la baisse son attente en matière de ventes. A la lumière de l'appréciation du billet vert, le groupe escompte un chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice de 2,11 milliards de dollars, contre 2,16 milliards précédemment.

Ton opinion