Actualisé 29.07.2016 à 15:56

ChimieRésultats records pour Sika après six mois

Sika confirme ses prévisions pour l'ensemble de l'année, tablant sur une hausse du chiffre d'affaires de 6 à 8%.

Jan Jenisch, le directeur du fabricant de spécialités chimiques, a souligné que les investissements dans de nouveaux produits et le renforcement de la capacité de production paient.

Jan Jenisch, le directeur du fabricant de spécialités chimiques, a souligné que les investissements dans de nouveaux produits et le renforcement de la capacité de production paient.

photo: Keystone

Sika a enregistré des résultats record sur les six premiers mois de l'année. Le groupe zougois de spécialités chimiques a dégagé un bénéfice net de 246,3 millions de francs, en hausse de 24,8% par rapport à la même période de 2015.

Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 6,9%, atteignant un montant record de 2,8 milliards de francs, indique vendredi le groupe basé à Baar (ZG) dans un communiqué. Au niveau opérationnel, le résultat d'exploitation (EBIT) a crû de 22,6%, à 353,7 millions de francs.

«Nos investissements dans de nouveaux produits et le renforcement de notre capacité de production paient», s'est réjoui Jan Jenisch, le président du fabricant de spécialités chimiques, cité dans le communiqué. «Toutes les régions ont contribué à ce résultat record», a-t-il souligné, ajoutant être optimiste pour le deuxième semestre.

Le modèle de croissance du groupe, mettant l'accent sur la croissance des volumes et le développement à bas coûts, a permis une amélioration des marges, écrit par ailleurs le groupe. Une plus grande stabilité des changes et le faible prix des matières premières ont encore renforcé cet effet.

Attentes surpassées

La performance décoiffe en tout cas les projections les plus optimistes des analystes consultés par l'agence financière awp. Ceux-ci attendaient le chiffre d'affaires en moyenne à 2,78 milliards de francs et au mieux à 2,81 milliards.

Ils plafonnaient par ailleurs l'EBIT à 341 millions et le bénéfice net à 244,6 millions. Ces derniers résultats étaient en moyenne prévus à respectivement 330 et 232,1 millions.

La Bourse suisse a réagi également positivement à ces chiffres. L'action du groupe a fini en hausse de 4,55% à 4546 francs, dans un SLI en progression de 0,41%.

L'Europe reste solide

Dans le détail, la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a vu ses ventes progresser de 7,5% à 1,33 milliard de francs. De bons chiffres ont été enregistrés dans le sud de l'Europe et au Proche-Orient. La palme de la plus forte croissance revient à l'Afrique, avec plus de 20%. La demande en Europe de l'Ouest s'est avérée solide.

La région Amérique du Nord affiche un chiffre d'affaires record, à 441,3 millions de francs ( 15,9%). Le renforcement accéléré de la chaîne d'approvisionnement, les investissements dans les forces de vente dans les zones métropolitaines en croissance, ainsi que la robuste activité du secteur de la construction ont en été le moteur.

De son côté, l'Amérique du Sud a vu ses ventes reculer de 9,8% ( 5,9% en monnaies locales) à 273,9 millions de francs. Le Mexique, l'Argentine et le Chili se sont fortement développés. A l'inverse, la crise économique au Brésil, ainsi que la dépréciation de certaines monnaies locales, ont entraîné un ralentissement des activités.

Enfin, le chiffre d'affaires de Sika de la zone Asie/Pacifique a grimpé de 5,3%, à 509,5 millions de francs. Le groupe a notamment enregistré une croissance à deux chiffres des ventes en Asie du Sud et dans le Pacifique. La demande est restée faible en Chine, mais à un niveau nettement plus optimiste qu'il y a un an.

Les recettes tirées des autres segments et activités se sont pour leur part établies à 246,4 millions de francs, en hausse de 14,8%.

Prévisions confirmées

Sika confirme par ailleurs ses prévisions pour l'ensemble de l'année. L'entreprise zougoise table sur une hausse du chiffre d'affaires de 6 à 8%. Elle maintient également son objectif d'ouvrir 8 à 10 nouvelles usines. La tentative de prise de contrôle de Saint-Gobain fait toutefois planer une incertitude pour l'avenir.

Pour rappel, le groupe français de matériaux de construction et de distribution a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 6,8% au premier semestre, à 596 millions d'euros (641 millions de francs). En revanche, le chiffre d'affaires s'est replié de 1,6% à 19,5 milliards sur la même période, mais en hausse de 2,9% à données comparables. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!