Publié

Suisse – ItalieLes Eurocity continueront de circuler

Lors d’un appel, les deux ministres suisse et italien en charge des transports se sont accordés sur la nécessité d’assurer la continuité du transport de passagers entre les deux pays.

Le trafic ferroviaire pourrait déjà reprendre ce week-end entre la Suisse et l’Italie.

Le trafic ferroviaire pourrait déjà reprendre ce week-end entre la Suisse et l’Italie.

KEYSTONE/Ti-Press

Les trains Eurocity continueront à circuler entre la Suisse et l’Italie, mais en nombre réduit. Cette solution a été convenue entre les deux pays et leurs compagnies ferroviaires respectives, ont indiqué mercredi soir les CFF à Keystone-ATS.

La situation est plus compliquée pour le trafic des trains régionaux Tilo. À partir de jeudi, les frontaliers se rendant au Tessin pour le travail devront changer de train à Chiasso, où s’arrêtent les lignes italiennes et suisses. Les trains Tilo reprendront toutefois le service transfrontalier dès que possible, indiquent les CFF dans un communiqué.

L’accord a été conclu entre la ministre des transports Simonetta Sommaruga et son homologue italienne Paola De Micheli, poursuit le communiqué. Des discussions supplémentaires avec les compagnies CFF, Trenitalia et Trenord ont permis de remédier à l’interruption des liaisons transfrontalières.

Les lignes du Gothard et du Simplon continueront d’être exploitées par un nombre réduit de formations Eurocity, précisent les CFF. Au moins une correspondance par jour est garantie au départ de Zurich (07h10), Bâle (11h28) et Genève (07h39), y compris un retour depuis Milan. Avec le changement d’horaire dimanche, les liaisons sur l’axe du Gothard seront doublées.

Le personnel italien effectue les contrôles

Les contrôles sanitaires exigés par le gouvernement italien seront effectués dans les gares de Chiasso et de Domodossola par le personnel italien, poursuit le communiqué.

Les contrôles sanitaires sont plus difficiles pour les trains régionaux Tilo. Ceux-ci ne peuvent pas être effectués à chacun des nombreux arrêts que compte le réseau.

Voilà pourquoi les trains régionaux italiens ne circuleront que jusqu’à Chiasso à partir de jeudi, souligne le communiqué. Les frontaliers devront alors prendre les trains Tilo.

Discussions italo-suisses

Pour rétablir progressivement les liaisons transfrontalières, les CFF et Tilo attendent des autorités italiennes la confirmation de l’adaptation du décret, tel que discuté entre les ministres des deux pays.

Au cours de l’appel, les deux ministres se sont accordées sur la nécessité d’assurer la continuité du transport de passagers entre les deux pays, relaie l’agence italienne Ansa. L’entretien a été suivi d’une réunion technique par visioconférence, précise le ministère italien. Au cours de la réunion, des solutions organisationnelles ont été analysées et identifiées pour assurer le respect des mesures anti-Covid.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!